Live-report de DOZER + Kubota + Hellmotel @ Le Batofar, Paris (F)

— marystonage, 2005-12-05 (753 lectures)

Comme il est dj sur Paris, Benoo m''appelle alors que je viens juste de partir de chez moi pour aller au Batofar devant lequel on s''est donn rendez-vous aux alentours de 16h : dsole, pas moyen d''arriver en avance. Et au final j''arrive mme un bon quart d''heure avant lui, charge d''un sac rempli du catering de Dozer, majoritairement constitu d''une dizaine de sandwiches dont la confection a occup une bonne partie de mon aprs-midi de la veille. Aucun des groupes n''est encore l, et le mnage est en train de se faire dans la salle, on poireaute donc dehors, comme a au moins Benoo a le temps de tester mes sandwiches.

On peut finalement mettre le catering au frais dans l''ternellement vide frigo des loges. Ca nous fait penser que pour contrebalancer la radinerie du Bato, a serait peut-tre pas mal d''aller acheter quelques bires pour les groupes si on trouve un moment. D''ailleurs, mme si l''attente parat toujours trop longue, on aura jamais autant attendu ''si peu'' de temps des groupes ! Les 3 arrivant peu prs dans la mme heure : DECOMPRESSION.

Ds qu''ils arrivent, on invite Dozer aller taper dans le catering et il ne se feront pas prier 2 fois. Oops, j''avais oubli que Daniel, le batteur, tait vgtarien, tant pis, ses collgues dgusteront mes dlicieux sandwiches jambons et salamis tandis que lui sera contraint de se nourrir de mini Nuts® et Lion®, plus quelques cacahutes et autres chips pour faire glisser (ahahah). Pendant ce temps-l, Hellmotel et Kubota peuvent soundchecker, Benoo et moi pouvons partir la recherche de bires, de cigarettes (c''tait quoi cette marque dj ?) pour Max, et des feuilles rouler pour Serb, tout 2 kubotiens. On reviendra une demi heure plus tard, flanqus de 24 Kro, 24 1664 (berk) et de feuilles rouler, pas de tabacs ouverts croiss sur notre route. Quand on revient, aucun soundcheck n''a encore t fait : Dozer sont toujours en train de prendre leur goter (© Rudy) dans les loges. Tiens bah justement a a l''air de toucher sa fin, ils sortent au compte-goutte, comme a on peut aller ranger nos bires et constater que le catering a t bien dvast, cool il reste 3 barres et 2 chips pour les openers. On boit un coup avec Hellmotel et Kubota, a fait pas d''mal comme je stresse un brin (pas toi Benoo ?), ils ont l''air cool ces gars.





Dozer aussi, mais c''est toujours un peu plus difficile discerner pour les groupes trangers. Benoo fait apparatre un dcapsuleur de son oreille si besoin, Pat, le gratteux d''Hellmotel en reste sans voix. Les soundchecks s''enchanent en toute harmonie, Rudy est aux manettes (yes !), tout va tellement bien qu''on voit pas le temps passer, chaque groupe fait son son, va manger, va ventuellement boire un caf, puis il est 19h30, tiens les portes sont senses ouvrir 19h30, bon bah elles ouvriront 20h00.

J''en profite pour refaire le point sur l''ordre et le temps des groupes avec Rudy. Sur le rider, j''avais octroy 30 minutes chaque opener, le double Dozer, le couvre feu tant 00h30, j''me dis qu''on a le temps de laisser 10 minutes de plus chaque set d''opening, en diminuant le temps de battement entre chaque groupe, a peut le faire sans incidences ngatives. Aprs un pour parler un peu long, Rudy finit par approuver ma requte, a se passera donc ainsi : 8h – 8h40 = Hellmotel / 9h – 9h40 = Kubota / 10h – 11h = Dozer.



Je fais part de ces menus changements aux groupes, et c''est partie pour 40 minutes d''Hellmotel ! La salle est pas super remplie du tout. Y a personne au premier rang part Max, Benoo et moi. Mais Hellmotel s''en tamponnent le coquillard, ils sont aux aguets quoi qu''il arrive, tout remuants et prts bondir, prdateurs. Puis Mush finit par pousser son premier hurlement et toute la horde suivra d''un coup, ils n''attendaient que a.





Tout le monde passe l''attaque, Mush se fout genoux au bord de la scne pour gueuler dans la tronche d''un Max impassible. Le bassiste se dmne dans tout les sens, a m''a rappel, esthtiquement, la manire de jouer de Dean Berry de Capricorns / Iron Monkey, cette faon presque pileptique qu''ils ont de se dmantibuler nerveusement mesure qu''ils frappent leurs instruments. L''ensemble du groupe est de toutes manires dchan, mais lui et Mush doivent tre les plus manifestement enrags. Pour calmer le jeu (ou en remettre une couche.) Max (qui est aussi le frangin de Mush) montera sur scne occasionnellement pour chanter un coup (c''tait pas prvu dans le contrat, redescend tout de suite !).





Certains avaient trouv redire dans le fait qu''un groupe de Hardcore ouvre pour un groupe de Stoner, mais Dozer n''est pas connu pour faire dans la lenteur, et mme si Hellmotel speed sans conteste, avec intensit et efficacit, tout les niveaux, je leur ai trouv des plans metal au niveau des guitares, des passages saccads bien violents pas purement Hardcore pour sr. plus encore avec l''appui de la batterie. a m''a confort dans une chose : j''aime dcidment beaucoup plus le Hardcore quand il est pas Post. Ah, et j''aime beaucoup les slow Hardcore aussi. Voil, et mme qu''Hellmotel sont vers le haut de la liste en ce qui concerne la France, mme si Pat a fait sa star insatisfaite putain mais on avait pas prvu ce morceau en rappel, j''l''avais pas travaill, j''ai jou comme une merde (la ferme, c''tait trs bien).



Post-Hellmotel, voici Kubota. Ça fait tout vide de se retrouver fixer 3 gens sur la scne alors que 5 (voire 6 en cas de Max) viennent de la quitter. C''est juste parce que l''intro est instrumentale, a se transforme en chanson et Dr Justice surgit, a yeah ils sont 4. Docteur Justice, il avait l''air pas marrant en coulisse, il rotait surtout, sobrement, l''air un peu taciturne, j''avais peur, j''ai bien d roter 1 ou 2 fois pour essayer d''en faire mon ami, mais a a pas march et en plus Dozer ont t choqus je crois (pardon, j''recommencerais plus.). Bah finalement sur scne, il rigole pas beaucoup plus, c''est a qu''est drle au bout du compte on est Kubota, on vient de Nantes, on s''ennuie un peu dans cette ville... Mais pas autant qu''vous. Un cynique ! Il y a pourtant un fan (tiens je l''ai pas vu dans les loges celui-l ?) qui les acclame sans cesse.





Et garder son srieux pour parodier (?) Trey Parker, se gratter les couilles, envoyer valdinguer un pauvre tambourin ou faire de magnifiques chorgraphies la Village People, finalement c''est peut-tre pas tout fait dpourvu d''humour, personnellement je m''suis bien marre en tout cas. Bon, mais Kubota, c''est quand mme pas que des clowns (si ?), c''est du StonerHardRock''n''Roll (nan mais si, c''est vrai). On aurait parfois dit Kyuss fricotant avec Motrhead, des passages bien encrasss ouvertement Stoner, prenaient frquemment de l''allure pour tourner quelque chose de plus simplement hard.





Ils bougent bien moins qu''Hellmotel, pourtant le son est gros, et c''est quelque chose qui m''a frapp dans cette soire, mme si certains ont plus plu aux uns qu''aux d''autres, les 3 groupes ont vraiment srieusement dpot, mais leurs auto-retours post-leur set ont t encore pire que ceux d''Hellmotel j''ai jou comme une patate, tu sors. j''en peux plus de ce mec, a fait 10 ans que je joue avec lui, aprs tout je sais jouer de la guitare, je sais chanter, je., ta gueule. nan, mais il a raison j''ai trop mal jou, au fait, tu me parlais d''un premier album de Kubota ?



Bon, enfin j''ai trouv qu''ils avaient tous bien assur, mais certains ont plus plu aux uns qu''aux autres, alors s''il fallait en garder un seul, je vire impitoyablement Hellmotel et Kubota et je garde Dozer. Ils sont bluffants. D''ailleurs les openers avaient t surpris qu''ils soient si jeunes (25 / 30 ans), et pourtant le groupe existe bien depuis 10 ans. Qui est le plus bluffant ? Le tout rond Tommi qui doit pourtant tre celui qui se dmne le plus, continuellement, tout en mchant son chewing-gum, lchant des riffs peut-tre pas assez discernables (ou bien j''me suis peut-tre pas encore remise d''High On Fire.) mais tueurs, comme sur disque. Ou bien Daniel, aux airs (il faut bien le dire, pardon) effmins, qui une fois derrire sa batterie fracasse tout, hargneusement et sans relche il frappe juste comme un barbare, et tout le monde suit dans ce sens. plus que jamais dans son cas : l''habit ne fait pas le moine.





Fredrik, a une voix que j''ai toujours particulirement aim, avec ou sans effets, qu''il hurle (comme sur l''excellentissime ''From Fire Fell'' qui sera jou en fin de set) ou qu''il chante, et le voir jouer c''est aussi raliser qu''il est un trs bon guitariste, il n''y a pas de lead guitar, pas une pour mener l''autre.





Ça

et la prsence de la basse en live, du fou Johan, alors qu''il est plutt discret sur CD, sont des lments qui me font continuer de penser que ce groupe a tout bon, depuis longtemps et en quasi secret.





ce n''est pas les 80 personnes prsentes qui diront le contraire. Ils matraquent dans n''importe quelle condition et a parat particulirement ''facile'', le public est peu nombreux mais, plus que prcdemment, il supporte la bande, il hue, il siffle, il crie : il connat et il en veut, parce que Dozer est un groupe rare dans tout les sens du terme. Et il rpond en consquence, parvenant mme nous surprendre encore par quelques phases de jamming et du feedbacks ds que l''occaz se prsente, c''est vraiment acadmique a ? Mme le rappel n''est srement pas comme chacun l''attendait, pas 1 mais 2 titres, dont le dernier dbutera et s''achvera sans Fredrik et en une impro bien longue entre les 3 sudois restants. C''est juste trop la classe.

Drawing Dead, Let The Shit Roll, Light Years Ahead, Rising, The Hills Have Eyes, A Matter Of Time, Feelgood Formula, Supersoul, From Fire Fell, Big Sky Theory. + Riding The Machine



L''affiche au complet, pas seulement eux, mme si surtout eux. J''avoue que je suis un peu contente sur ce coup-l, mme si on esprait plus de monde. Et le fait que les openers soient si coolos a bien aid rendre cette soire assez gniale.



Mais c''est finit pour la musique, j''y ai pens tout le long du set de Dozer, j''ai une mauvaise nouvelle leur annoncer. Expliquons les faits : il tait stipul sur le rider du groupe, que 2 des membres taient allergiques aux animaux poils. Ça ne m''avait pas pos de problmes puisque je comptais les faire rester chez le merveilleux p''tit Louis et ses 2 collocs qui n''ont jamais eut aucun animal. Entre Kubota et Dozer, Benoo est all tap la discute avec p''tit Louis, il revient vers moi : euh, tu sais qu''Louis a un chat ?. PANIQUE. Mais p''tit Louis t''as pas de chat, c''est pas possible ??! Si, mon coloc en a adopt un y a 3 semaines. PANIQUE. Je vous passe tout les dtails de cherchages de solutions tires plutt trs fort par les cheveux parfois (merci Drag'', merci oise-fran, merci les soeurettes pour vos ides / suggestions / propositions / plans etc.), j''avais pas hte que le show finisse pour aller leur dire a. d''autant plus que j''avais bien confirm au merchguy plus tt dans la soire qu''il n''y avait pas de soucis se faire : si p''tit Louis avait un chat ou un chien, je serai la premire le savoir ! (j''t''en fouterais.). Le show est donc fini, comment j''vais leur annoncer a juste aprs qu''ils aient eu a priori du bon temps sur scne. Bon, j''y vais. Alors les gars, vous vous tes bien amus ? a vous a plu ? Ouais c''tait bien cool ! bon, c''est bien. GLOUPS j''m''assois ct d''eux : j''ai une nouvelle, une pas trs bonne nouvelle. vous savez, on reste chez un ami ce soir. il vient de m''apprendre que son colloc avait adopt un ch. pas le temps de finir que Fredrik rtorque : on pourra pas dormir, on va trouver un htel.

J''me sens trop nulle.

On aura beau leur proposer diverses options (pas trs diverses en fait, juste d''embarquer les allergiques, voire tous, chez Drago), ils resteront sur leur dcision de chercher un Formule 1 sur le chemin entre Paris et Limoges. Je suis mal. Je crois qu''on est mal. Mais c''est juste ma faute. J''demande Fredrik s''il me dteste, pour la premire fois depuis qu''il a foutu les pieds ici il a l''air franchement amical, mais je suis trop persuade que j''ai gravement merd pour le croire. tiens, d''ailleurs, pour rester dans le thme des zicos jamais satisfaits, il nous dira qu''il a (selon lui) jou comme un manche ce soir. si tu veux, pourtant tout le monde en redemandait.



Au revoir Hellmotel et Kubota, c''tait cool de commencer vous connatre et entendre. A mardi Dozer (pourvu que tout aille bien.).

Nous, on va chez p''tit Louis & co. On passera la soire entre un dvd de Megadeth et un vieux film (Dr Livingstone) sur fond de Screaming Trees. A s''envoyer, camembert, saucisson, baguette et bires, tout s''que j''avais achet pour l''after franchouillard. Et en plus le p''tit chat est irrsistible, j''l''aurais bien lapid pourtant.

KUBOTA

DOZER

Retour à la liste des live-reports

Chargement...