Interview de ALLOCHIRIA

— Rocky Turquoise, le 11 février 2014 (937 lectures)

Le premier album d'Allochiria, Omonoia, s'est révélé une surprise fort sympathique, perdu au milieu d'une scène aux allures de mer d'huile dont on n'attendait depuis des années plus rien d'intéressant. Ça crie bien, ça crisse bien, ça croule bien même , en plus ils sont Grecs, l'occasion rêvée pour dresser quelques questions légères (pour équilibrer) auxquelles Ted -le bassiste- a eu la gentillesse de se coller.

On peut peut-être commencer par une petite bio du groupe ? Est-ce que tu pourrais présenter Allochiria à nos lecteurs francophones ?

Nous sommes un groupe de post-sludge d'Athènes. Nous venons de sortir notre premier album “Omonoia”. Pour le reste à vous d'écouter ici http://allochiria.bandcamp.com/. La bio est aussi concise que possible.

Vous semblez avoir des influences très diverses, du hardcore au metal. En tant que metalhead, j'entends bien sûr des influences comme Isis, ou de groupes screamo -surtout dans le chant- mais j'entends aussi des influences metal, je pense parfois à Esoteric lorsque j'écoute Omonoia. Est-ce que tu es d'accord ? De quel(s) groupe(s) est-ce que tu dirais que Allochiria se rapproche le plus ?

À la fois tous les groupes que tu mentionnes et aucun d'entre eux. Dans Allochiria on est cinq et chacun d'entre nous est influencé par des choses différentes, qui contribuent inconsciemment à notre musique. De l'autre côté on a la personne qui écoute et qui essaie de rapprocher ce qu'il entend de ses références personnelles. Par exemple je n'avais jamais ne serait-ce qu'entendu parler d'Esoteric. J'y ai néanmoins jeté une oreille et ils ont un son plutôt intéressant. De là, tout référence est pertinente.

Je connais mal la scène hardcore. Peut-être que tu peux me donner quelques conseils sur des groupes qui sonneraient comme les parties “hardcore” d'Allochiria ?

La vérité c'est que, comme groupe, on aime tous la vague hardcore issue de Black Flag, des Bad Brains, des Circle Jerks ou autres. Mais je ne sais pas si ça s'entend réellement dans note musique.

Allochiria

Est-ce vous vous considérez, dans Allochiria, comme des fans de doom metal ?

Oui, on aime tous le doom metal. Tout ce qui sonne bien à nos oreilles.

Y'a un groupe culte de doom metal avec lequel vous auriez tous envie de jouer ?

Saint Vitus. C'est pas original comme réponse, mais c'est honnête.

Et un groupe qui fait toujours des concerts ?

Il y a beaucoup de groupes de doom metal avec qui on aimerait partager la scène. Par exemple Yob, Bongripper, Om, Sleep, Ufomammut, et on pourrait en citer tellement d'autres.

Pourquoi Allochiria comme nom ?
Sur Omonoia, vous avez l'air d'avoir particulièrement travaillé la séparation des parties “post” des parties “hardcore”, ce qui intensifie l'effet des parties “hardcore”. Du coup je trouve que le nom du groupe est plutôt approprié par rapport à la musique que vous jouez. Tu es d'accord avec cette affirmation ?

C'est une remarque intéressante. Honnêtement, on n'y avait jamais pensé. Quand on a choisi le nom, ce qu'on voulait c'était quelque chose d'unique. Ça ne devait pas exister comme nom de groupe ni comme titre d'un morceau. On aimait par ailleurs vraiment le sens du mot, et ce qu'il dégage à l'écrit, voilà comment on en est arrivé là.

Allochiria, la maladie

Comment se porte l'underground à Athènes ? On connait pas trop la scène grecque ici en France, excepté les vieux classiques metal comme Septic Flesh, Nightfall...
Peut-être que tu peux nous donner le nom de quelques bons groupes de la région ?

Hé bien, la scène underground a Athènes prend de l'ampleur depuis quelques années maintenant. Il y a beaucoup de groupes qui valent la peine d'être cités. Essaie Sun of Nothing, the Tardive Dyskinesia, Universe 217, Sarabante, Lethe, The Voldera Cult, Hedvika et d'autres que j'ai pu oublier à chaud. Il y a beaucoup de créativité et de passion, tu ne seras pas déçu.

Vu de France, les médias peignent une image assez horrible de la Grèce aujourd'hui. Tout le monde serait dans la merde et ça deviendrait mission impossible de trouver du boulot. C'est vraiment comme ça ?

Au cours des dernières années, la Grèce n'est pas au mieux. On EST dans la merde. De façon générale, la situation du pays va de mal en pis, ce qui fait que les gens sont devenus plus bornés et que la société est sur le déclin. La xénophobie, la montée du fascisme ou le chômage sont quelques-unes des conséquences et malheureusement ce ne sont pas les seules.

En quoi est-ce que cette situation touche la musique underground en Grèce ? Est-ce que c'est devenu plus difficile de trouver des plans live et de toucher des petits cachets ?
Est-ce que tu connais des salles en Grèce qui ont été forcées de fermer parce que les gens n'ont plus les moyens d'aller voir des concerts ?

Oui, c'est difficile pour tous maintenant, pas juste pour les musiciens. Les petits commerces ferment les uns après les autres et l'industrie musicale ne pouvait pas ne pas être touchée.

De façon plus générale, est-ce que tu dirais que c'est difficile pour un groupe étranger de prévoir un concert en Grèce ?

Il y a beaucoup d'activistes dans l'organisation de concerts. Peut-être que certains noms -surtout mainstream- sont maintenant hors de nos possibilités financières du fait de leurs prix, mais de façon globale il y a beaucoup d'action et on a beaucoup de groupes étrangers à prix réduit. Le seul problème, c'est qu'il y a un certain « recyclage », les organisateurs ne peuvent pas se permettre de faire jouer des groupes dont le nom n'est pas très connu.

Comment est-ce que le public grec a réagi à votre musique ?

On a eu beaucoup de soutien pour notre disque, et de façon globale je dirais que les gens nous ont adopté. Il y a des gens qui nous comprennent et qui correspondent à ce qu'on fait, et qui nous apportent grande aide. Surtout au niveau de l'atmosphère des concerts.

Il y a quelques années, il y avait un webzine stoner/doom qui s'appelait www.monolith.gr. C'était plutôt cool. Je me suis toujours demandé ce qui leur était arrivé. On dirait qu'ils ont disparu dans la nature. Tu as une idée de ce qui leur est arrivé ?

J'espère que les administrateurs me pardonneront, mais je ne connaissais pas l'existence de ce site.

J'ai eu l'occasion de voir le groupe de sludge belge Amenra jouer avec un générateur électrique au milieu d'un champ une fois, c'est assez méchamment cool. Y'a beaucoup d'endroits « sauvages » en Grèce. Avec le soleil qui tape en été tu crois qu'on pourrait organiser des bonnes vieilles desert sessions un jour ? Ce serait vraiment classe.

On avait commencé à chercher des endroits « différents » où jouer. On a en plan un concert qui se déroulera dans un vieux cinéma. Après, même si on est certainement attiré par l'idée de jouer en extérieur, je crois pas qu'on correspondrait à l'idée des desert sessions. Je crois qu'on est plutôt un winter band.

Dsert grec

Revenons-en à Allochiria. Je dois avouer qu'on a vraiment détesté la pochette d'Omonoia à Slow End. Mais peut-être qu'on a pas compris ce que c'était supposé être. Tu peux nous en toucher quelques mots ?

Ça représente de façon générale la manière dont les choses sont industrialisées. Sur la pochette, on peut voir des rouages atour d'un homme, et le livret est composé de paysages naturels occupés par des rouages. Personnellement j'aime beaucoup l'artwork, mais peut-être que la prochaine fois on mettra des crânes sur la pochette pour avoir l'air plus cools.

Omonoia

Vous avez joué avec deux groupes français en 2011, The Lumberjack Feedback et Purify si je ne me trompe pas. Comment c'était ?
Est-ce que tu trouves que les Français sont aussi cools qu'ils le prétendent ? Ou est-ce qu'on est juste des connards prétentieux ? (pas d'inquiétude, je ne m'en vexerais pas !)

On a passé un très bon moment, et chacun des groupes a merveilleusement bien joué vu leur style l'un et l'autre, même si à titre personnel je préfère The Lumberjack Feedback parce qu'ils sont plus proches de mes propres goûts. Je ne peux pas faire de commentaires pour l'ensemble des Français parce que je n'aime pas les classifications qui reposent sur quelque chose d'aussi vague que la nationalité, mais ces mecs étaient plutôt sympas.

Est-ce qu'il y a des groupes français que vous appréciez tous dans Allochiria ? Est-ce qu'il y a des groupes français avec lesquels vous aimeriez tourner ?

Il y a pas mal de groupes français qu'on aime, par exemple Gojira, Celeste, ou même Daft Punk, même si je ne sais pas dans quelle mesure on pourrait tourner avec eux. À titre personnel, mon préféré c'est Year of the Light.

En tant que fan de sludge en vacances à Athènes, quel endroit tu me recommanderais pour manger un repas ultra « sludge » ?

Faut absolument que tu manges du souvlaki. C'est plutôt « sludgy ». Si tu viens ici, je te montrerai le coin parce qu'il y a pas mal de trucs sympas à manger.

Souvlaki

En parlant de sludge, quel est ton fromage préféré ? Le fromage français ou le fromage grec ? Personnellement, si je devais choisir entre le fromage français et le metal, je sais pas ce que je ferai.

Si je devais choisir entre le fromage français et le metal, je choisirais le fromage grec. Ça va avec tout.

Quelle est la suite pour Allochiria ?

On prévoit de tourner, de présenter et faire la promo de notre premier album à autant d'endroits que possible. Sur le long terme, on a en tête un deuxième album, et aussi quelques sorties de splits.

Voilà, c'est peut-être le moment de s'arrêter, avant que je ne commence à poser des questions vraiment stupides. Merci pour ton temps et votre musique. Si tu veux ajouter quelque chose sur un sujet dont on n'a pas discuté, c'est le moment !

On voudrait vous remercier pour votre temps et pour cette interview et on souhaite -un jour- discuter en personne à un de nos concerts en France. Bonne chance pour votre site, et croisons les doigts pour plus de créativité et de bonne musique. Cheers !

Allochiria

ALLOCHIRIA

Retour à la liste des interviews

Chargement...