Interview de MONARCH

— marystonage, le 21 août 2005 (1876 lectures)

Après moult repoussages d'interview dues à diverses obligations (majoritairement slowendiennes d'ailleurs.), j'ai profité d'un samedi aéré pour demander vers 14h00 (un peu à l'arrache je l'avoue) à Monarch s'ils seraient disponibles le jour même pour répondre à quelques questions pas encore tout à fait composées. Et ils ont eu la gentillesse de tous se démener pour pouvoir y riposter ensemble le soir même, les sagaces interventions de Jo (graphiste / roadie de Monarch, et accessoirement membre du groupe fastcore Tekken) nous feront oublier l'absence de Félix, qui n'a malheureusement pas pu se joindre à Emilie, Shiran et Michell / Mike pour s'enfiler des bières sur fond de Mötley Crüe, tout en faisant leur possible pour me faire m'emmêler les pinceaux ! Merci Monarch !

Qui êtes vous et comment en êtes vous arrivé à devenir Monarch, et pourquoi ce nom d'abord ?

E : We are Monarch : Shiran fait la guitare, Michell AKA Mike fait la basse, Félix la batterie, moi je crie et Jo boit nos bières.

S : On s'appelle Monarch parce que : "Monarch From The Kingdom Of The Dead», listen to Slayer.

M : La vérité est bien moins sombre, le nom vient d'une fixation passagère, c'est-à-dire que pendant une semaine je ne dessinais plus que des papillons (ndr : monarques), s'en suivit le nom Monarch AKA Monarch! AKA Das Monarch AKA Monarch Über Alles.

E : Shiran, Mike et moi, on jouait tous ensemble dans des groupes de power violence, on a découvert le sludge à travers Noothgrush, Corrupted et ainsi de suite, puis nous avons décidé de former un groupe de musique exclusivement lente. Et on est tous fans de Black Sabbath.

Oui j'avais remarqué.

S : (Rires) Quand je suis allé en Angleterre pour mon voyage scolaire de 4ème, j'avais trouvé une cassette pas chère et c'était Black Sabbath, et depuis je veux ralentir les tempos.

E : Des fois même un peu trop

M : Pour ma part, la découverte du mal s'est faite dans la chambre de mon frère aîné, je lui ai volé des cassettes de Black Sabbath, Motörhead et Dio quand j'avais 11 ans. Puis il m'a latté. Sacrifice !

Vous auriez du commencer direct par ça au lieu de donner dans le rapide en premier avec de tels antécédents ma foi.

M : C'est vrai, notre plus grande perte de temps a été Georges Bitch Junior.

D'ailleurs est-ce que vous vous sentez aussi à l'aise à faire du lent que du moins lent ?

E : Oui on est aussi à l'aise. C'est plus difficile de compter avec Monarch!, c'est tout, mais c'est tout aussi intense.

S : Le truc dans Monarch c'est qu'on peut pas faire de blast !!!!

Pourquoi vous pourriez pas ? m'étonnerait bien.

M : En jouant lentement, on entend plus lentement, on entend plus les pains, ceci dit entre 2 notes on a largement le temps de boire à profusion.

J : Et Monarch c'est une vraie boulangerie

S : Et Tekken alors... Toutes façons c'est vrai qu'on va peut-être faire des chansons black métal. Mais ça serait plus Monarch ?

S : Si, ça resterait quand même le mal, le tempo est secondaire. Satan !!!

M : Notre maître est apparu sous la forme d'un bouc.

C'est assez 'risqué' d'avoir choisi une demoiselle (au caractère apparemment plutôt coloré qui plus est) pour le 'chant' vu le genre de musique que vous faites, en ajoutant à ça une imagerie plutôt naïve, vous n'avez pas peur d'avoir l'air un peu trop joyeux et de rebuter les puristes qui aiment leur doom ou leur sludge aussi dépressif pour les oreilles que pour les yeux ?

J : Nique les puristes

E : Exactement, Black Sabbath jouaient avec un arc en ciel en back drop.

M : On a jamais prétendu être doom, on fait du rock très lent ; "Rainbow In The Dark" Dio.

Ah bon j'ai pourtant lu dans un fanzine justement que vous vous disiez doom sludge.

M : Dire qu'on fait du doom ça vend des disques, peut-être que dorénavant on se fera appeler Mo)))narch.

E : Ce sera pour les puristes.

Qui est le songwriter de l'équipe ? De quoi parle les textes, ça a pas l'air trop joyeux ça par contre ?

E : C'est Michell qui écrit les textes.

M : Les textes de Monarch traitent de thèmes divers : mort, l'inexorable écoulement du temps et d'autres sujets plus pompeux qu'originaux. L'originalité des textes de Monarch se trouve dans le format : vu la longueur des morceaux, on peut se permettre de raconter des histoires d'où notre penchant pour les histoires courtes (rires).

Niveau matos, est-ce que vous faites partie de ces groupes qui ne jurent que par Sunn, Orange, Big Muff et autres SG ?

Tous! : SOVTEK SOVTEK SOVTEK + BIG MUFF Über alles !

E : Les russes c'est les meilleurs, viva U.R.S.S., ils recyclent leurs mines et sous-marins en Electro Harmonix (ndr : marque d'effets divers et variés, principalement).

J : En 99 Tekken avait un morceau sludge de 2 minutes, c'est peut-être ça leur influence majeure.

Qu'est-ce qui inspire Monarch, musicalement ou non ?

M : Le heavy métal E : Saxon

M : Judas Priest

S : Iron Maiden

M : Faut pas oublier Mötley Crüe

S : Noothgrush, Corrupted, Melvins, Burning Witch et Tekken.

E : C'est tout, on écoute rien d'autre.

M : Surtout pas des groupes se revendiquant po)))st ou moderne.

Comme ?

E : Isis, Mastodon. et puis on connaît pas.

S : Vaut mieux les oublier.

J : Burn Hollywood burn !

Ah Mastodon c'est post quelque chose ça ?

M : Post Relapse, ça passe sur MTV (rires)

Sinon, à part de la musique, vous faites quoi dans la vie ?

E : Shiran, Michell et moi, on fait des études de sociologie et lettres modernes, je fais du théâtre aussi. Félix fait des études de batterie

J : Artiste boême.

Comment vous avez été amenés à collaborer avec le label espagnol Throne Records, qui a sorti votre 1er album fin 2004 ?

M : Inaki de Moho, qu'on connaît depuis belle lurette et qui est notre plus grand fan, en a touché 2 mots à Ug (ndr : boss de Throne), qui nous a contacté par la suite, on lui a envoyé une cassette et apparemment ça lui a plu. D'où le double CD.

En fouinant sur le website du label, je me suis rendue compte que vous ne figuriez pas dans la section des groupes et que votre disque ne se trouvait pas non plus dans le catalogue, ni même la distro. tout va bien ?

E : C'est normal, le disque est épuisé (ndr : il avait été pressé à seulement 1000 copies), il est actuellement en repressage avec un nouvel artwork. Y a plus que nous qui en avons quelques copies... (ndr : j'avais surtout checké la version périmée du site, le nouveau étant www.thronerecords.net (comme je suis tête en l'air))

Il a donc bien marché ce 1er album. Vous avez une idée d'où viennent vos supporters ? Comme vous êtes quand même un secret plutôt bien caché.

M : Oui, caché au fin fond de Bayonne.

E : Bayonne Rock City !!!

S : En fait la réputation de Georges Bitch a dû bien nous aider je pense, bien que ce ne soit pas le même public.

M : Il nous est déjà arrivé de jouer devant 2 personnes plus d'une fois.

S : Mais où étaient nos supporters à ce moment là !!!

J : Sûrement à un concert de Tekken.

M : Tekken Über alles.

S : Moi aussi je voulais y aller.

E : Ouais on a raté un bon concert de Tekken.

Cette année vous avez joué assez régulièrement, avec les espagnols de Moho notamment. Est-ce que l'ambiance / le public d'un concert en Espagne sont les mêmes que ceux d'un concert en France ? Vous avez une préférence ?

M : Je pense que la qualité du public peut se calculer au nombre de t-shirts Black Sabbath portés dans le public, partant de ce principe, je préfère l'Espagne.

E : Ouais ça dépend, à Toulouse c'était vraiment bien, on a joué dans un bordel devant des black métaleux !

J : Baby I'm born tou louse

C'est quoi votre tactique pour parvenir à faire durer vos morceaux une demie heure ? Ca vous vient naturellement ? Les morceaux d'une durée plus normale ça vous botte pas ?

S : Notre tactique c'est de jouer en 6-6-6 !!! Plus sérieusement, oui, ça nous vient assez naturellement, on y réfléchis pas trop, c'est spontané, pour ce qui est des morceaux plus 'standard', pour nos prochains splits on va faire des chansons de moins de 23 minutes, format oblige.

M : LP Über alles !!!!

Quand vous composez / jouez, qu'est-ce qui vous fait estimer qu'un titre doit prendre fin au lieu de s'éterniser encore un peu plus, vous êtes quand même pas à 10 minutes prêts ?

E : En général, c'est moi qui dit quand c'est trop long, sinon les autres seraient encore en train de jouer, surtout Shiran.

Pourquoi, ils ont déjà voulu faire plus long que ça ?

E : Ca c'est sur !!! Notre chanson pour le split avec Elysium dure 1 heure.

J : Et qu'est-ce qu'elle est chiante cette chanson !!!

Du coup, en live, une setlist de Monarch se compose de combien de morceaux en moyenne ?

S : Une seule chanson ! C'est pas vraiment des set lists, c'est plutôt des pompes avec la structure de la chanson !!!

E : Deux quand on fait une reprise de Black Sabbath !!!!

Pour en revenir à Moho, il me semble bien que vous allez réaliser un split avec eux, et un 2ème avec Elysium (France) donc, et même un 3ème avec Moss (U.K.) tant qu'on y est. Ca va faire prendre de l'ampleur à votre discographie. Vous nous racontez comment tout ça est arrivé ?

S : Pour Moho, quand on était au lycée, Mike et moi jouions dans un groupe de grind, on avait envoyé notre démo à Inaki de Moho, qui à l'époque jouait dans Denak et il avait adoré, du coup on a gardé contact. S'étant retrouvés tout les 3 lors d'un festival en République Tchèque, Inaki nous a annoncé qu'il avait un groupe de stoner, Moho, et nous on venait de commencer Monarch. Avant d'écouter quoi que ce soit, on a décidé de faire un split ensemble. Ca c'est l'amitié. République Tchèque : a place for friends.

E : Quant à Elysium, Herbert, le chanteur, est un très grand ami, il a d'ailleurs chanté sur le double CD de Monarch. Etant donné que c'était un des premiers groupes avec lequel on a tourné et qu'on s'entendait si bien, on a décidé qu'on ferait un split ensemble. Pour Moss, c'est Olly qui nous a contacté, il nous a envoyé un disque et on a adoré. Par la suite, il nous a proposé de faire un split et on a pas pu refuser. Il y a peu, les gars de Noothgrush se sont reformés et ils nous ont proposé de faire un split avec eux.

S : Encore une fois, on a dit oui, on est de vraies filles de joie.

(Je dois dire que je suis un peu sur le cul)  Pour quand tout ça ?

M : On fait plus de concerts jusqu'en décembre parce qu'on compose. Le split avec Elysium sort en novembre, sur plein de labels (Murder, Ninja Tuning, Amertume, Chimères, 213, Solitude, Amanita, Oui Oui Records), une énorme co-prod à l'ancienne. DIY!. Les autres splits ne sortiront pas avant 2006. Throne s'est proposé pour le split avec Moho. Parasitic records aux U.S. s'est proposé pour le split avec Moss, et apparemment les gars de Noothgrush ont déjà des plans (pas étonnant).

Même votre 2ème album est d'actualité puisqu'on sait déjà qu'il sortira chez le label hollandais Comaworx, à la fin de cette année a priori. On peut en savoir encore plus ?

M : Pour Comaworx, ce ne sera pas le second album puisque la chanson initialement destinée pour ce disque sortira finalement sur le split avec Moho. Ce seront des chansons Black Metal / Sludge mais pas un album, plutôt un EP ou un 10". Il faut qu'on en discute avec Manuel de Comaworx. Sinon, on compose actuellement un second album mais qui sait qui le sortira? Manu est prêt à le faire même si ça ne ressemble pas au Monarch qu'il connaît ?

Quelque chose m'échappe. Ta 2ème réponse là : si vous faites un 2ème album pourquoi il sortirait pas chez Comaworx ?

M : En fait on n'a pas vu exactement comment ça fonctionne pour le moment, on se situe plutôt dans une optique très D.I.Y. De plus c'est un label black métalisant... et on aimerait en savoir un peu plus sur l'éthique et les points de vus politiques du label et des groupes sur ce label.

Et comment un label black métalisant est venu à s'intéresser à vous ?

M : En fait, le gars qui s'occupe du label joue dans Bunker, c'est-à-dire du sur doom. (rires),

Ok, d'autres scoops avant de terminer ?

M : J'ai découvert cette semaine qu'il était bien plus plaisant de ne plus jouer que sur 3 cordes de basse. Ah oui, pourquoi cela ?

M : Ca coûte moins cher.

S : C'est clair qu'il pourrait presque tout faire avec une seule corde alors qu'il lui faut plusieurs têtes d'amplis !!!!!

Bon vous avez d'autres scoops ou une dernière chose à déclarer ?

E :"Denim and leather"!!!!!!

M :"scandanavian leather"

S : "hellbent for leather"

J : leather! (rires)

Ca me plait ça ! (merci x 10000000000000000000000000000... love MONARCH! + Jo)

MONARCH

Retour à la liste des interviews

Chargement...