[ SPLITS ] - Natas / Dragonauta split
2000 · Electric funeral

Détails

Rocky Turquoise
le 27 avril 2010 (1360 lectures)

   Traditional doom Stoner Jazz

J'ai un souvenir plutt agrable de ce disque. cout une premire fois un dimanche ensoleill, lendemain d'une obscure cuite, j'en tirai alors un si vif enthousiasme que je me suis attel sans plus tarder sa recherche.

Pour ne le rcouter que quelques mois aprs, en sortir finalement du, quand dans un tat clair, ce split n'a rien de bien passionnant. Coinc entre deux monstres que sont Ciudad et Corsario d'autant. Quelques plans sympathiques, mais le double de morceaux laborieux qui justement : donnent l'impression d'avoir t compos un dimanche ensoleill, lendemain d'une obscure cuite. a sonne finalement comme si au retour d'une fte avec John Garcia le samedi soir, on se retrouve composer le blues d'un dcuvage avec des remontes nonchalantes qu'on essayerait de faire passer pour fougueuses.

Laissons tout de mme un maigre espace Dragonauta et l'anecdotique : stoner doom avec un son tout rond, le chant de Natas, des riffs repomps sur les vieux Electric Wizard, quelques passages jazzy maladroits. Ah, il parat qu'il y a une reprise de Saint Vitus la fin. Je suis dsol, je ne me sens pas le courage.

Natas / Dragonauta split en trois mots : lendemain de cuite


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs