ACID WITCH - Witchtanic Hellucinations
2008 · Razorback

Détails

Sinical
le 23 décembre 2009 (885 lectures)

   Psyché Freak doom Death metal

Un templier compltement stone rencontre un teutonique sous acide rencontre un chevalier de l'ordre de Saint Lazare sous empht' en l'an deux mille huit de notre seigneur, quelque part entre le Michigan et la Finlande, dans le but d'organiser un sabbat la mmoire des sorcires de tout poil et maudire Institoris, inquisiteur pontifical auteur principal du Malleus Malleficarum. Malheureusement, l'ancestrale clairire dans laquelle ils s'taient donns rendez vous a depuis longtemps t bouff par l'urbanisation rampante, et transform en studio d'enregistrement. Nos trois amis, passablement dfoncs, confondent alors les guitares, basses, et fts de batterie avec les balais, autels noirs et autres instuments sataniques ddis l'organisation d'une orgie dmoniaque de bon aloi. En raison de leur grands ges et de leur inexprience, nos joyeux drilles passent de longues heures osculter leur nouveaux jouets, incapables d'en sortir quoi que ce soit.
C'est alors que l'Ange Dchu se manifeste, sous le couvert d'un livreur de pizza s'tant tromp d'adresse et arborant firement un long sleeve d'Autopsy, une casquette de Pentagram et une veste patch de la meilleure facture, sur laquelle s'accumulent les emblmes dcatis de groupes poussireux tels que Winter, Witchfinder General ou encore Hellhammer. De son sac dos dpasse un coffret DVD, "La Noche del terror ciego", d'Amando de Ossorio.
Affams, nos trois hros se jettent sur le livreur, dlaissant la pizza, et intrigus par le coffret, parviennent tant bien que mal, au prix d'un rude labeur intellectuel, insrer les galettes dans le lecteur install cet effet dans le salon du studio visiblement bien quip.
Et au bout de longues journes d'introspection zombiesque, nourris de restes humains pourissants, et dots de tout l'quipement ncessaire, ils parviennent, avec l'aide du Malin, produire ce "Witchtanic Hellucinations". Russissant l'improbable mariage entre le plus gluant des death doom et le plus branlatoire des heavy metal, nos trois champions finissent par pondre un tron psychdlique, noir et suitant, compltement improbable, totalement gnial, 100% radioactif et contaminant.

Witchtanic Hellucinations en trois mots : guignolesque, gluant, glam


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Coup de cœur
Coup de cœur