ORANGE GOBLIN - Healing Through Fire
2007 · Sanctuary

Détails

EyeLovya
le 18 août 2009 (882 lectures)

   Stoner Blues rock

Sixième album des anglais d’Orange Goblin, mais premier envol hors du nid de Tonton Lee, puisque après plusieurs années chez Rise Above, ces gros buveurs de bière sont passé chez Sancturay Records. On s’éloigne un peu des derniers essais à tendance punkisante du groupe pour retrouver la recette d’un bon gros rock bien lourd et puissant, sans fioritures, à faire headbanguer votre barbecue.

Plus 70s que jamais, les notes de guitares s’envolent pour mieux s’écraser contre la batterie et la basse et Ben Ward rocaille avec hargne. Ca parle de la Grande Peste de Londres et de l’incendie qui s’en suivit, mais au final, on s’en tape complètement. Ce genre de musique ne demande rien de plus que du gros : Des gros riffs, une grosse basse, des grosses caisses et un gros chanteur qui pue.

Les morceaux s’enchainent bien, avec cette touche Orange Goblin que j’apprécie, à savoir une certaine sensibilité mélodique refoulée dans un déluge de cervicales en mouvement. Des tubes ineffables (The Ballad of Solomon Eagle, The Ale House Braves), mais trop de titres anecdotiques, un interlude acoustique (Mortlake) médiévalo-britannique digne du dernier album de Sting, pour replonger dans le blues le plus gras par la suite.

Les amplis chauffent, les peaux des caisses résonnent et ça suinte sous les bras de Ben Ward, il n’y a rien de plus à dire, un disque toujours bon à avoir sous la main pour se rappeler que l’on fait partie du genre masculin, mais qui ne casse pas trois pattes à un canard. Un disque dont les quelques refrains-hymnes seront toujours agréable à scander entre amis autour de quelques pintes, ou plus.

PS : A noter l’existence d’une édition renforcée d’un DVD live, dont la qualité sonore laisse malheureusement à désirer, ce qui est dommage, car rappelons que la musique du groupe prend tout son sens en live. Orange fuckin’ Goblin baby.

Healing Through Fire en trois mots : grassouillet, puissant, houblonn


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

Excellent
Excellent