EVOKEN - A caress of the void
2007 · I Hate

Détails

Nirguna
le 11 mars 2008 (951 lectures)

   Doom death

Evoken... Groupe paradoxal s'il en est: la fois archtype du Doom-Death, et pourtant groupe tortueux et insaisissable entre tous, d'accs peu prs aussi difficile pour un fan de My Dying Bride que Neurosis pour un amateur de Pantera. En-de des laborieuses extrmits du funeral doom, Evoken sublime un style gangrn en y rigeant des cathdrales de douleur, de guingois. Evoken nous traine la gueule sur les pavs de catacombes opalescentes. Encore, le temps suspend son vol et nous laisse genoux devant tant de magnificence pour recevoir l'extrme onction et s'en foutre pas mal, ayant dj caress la plnitude du nant par le pass. Qu'il s'agisse du meilleur Evoken mes yeux ne change rien votre problme: si vous ne possdez pas encore ce disque ni ses prdcesseurs, vous vivez dans le pch. Si vous les possdez mais ne les apprciiez gure, celui-ci vous fournira peut-tre des cls de lecture intressantes. Sinon retournez vos groupe de happy flowery doom de drogus et laissez-moi creuser tranquille.

A caress of the void en trois mots : transcendant, sophistiqu, essentiel


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs