SATURNUS - Martyre
2000 · Euphonious

Détails

Rocky Turquoise
le 22 janvier 2006 (598 lectures)

   Doom death Psyché Folk

On ne sait pas trop ce qu'il s'est pass en moins d'un an, pour que ds le troisime titre du deuxime album de Saturnus, la piste du doom death mlodique couinant et gargantuesque soit brouille, et pour qu'on se retrouve avec des titres souvent plus enlevs, metal rentre dedans, et foutrement travaills dans des formats moins tirs, ou a contrario beaucoup plus lents et atmosphriques, gentillement folk, mais plombs aux attaques doom sans trop en faire.
"Empty Handed" embraye la marche, avec des gros riffs ronds et bouboules, des leads et des claviers qui augurent du bon psychdlisme gentillet, et des passages rptitifs lancinants coupls de longues plages (trs) atmosphriques. Et a va aller comme a tout du long. Les vocaux death se font de plus en plus rares et finissent par totalement disparatre, on a droit des chants en choeur vaguement mlodiques, ou du clair un peu pouss et rocailleux, voire du parl/cont, des sches, des ballades largement appuyes aux harmonies de guitares larseniques abusives faon old-Anathema, le ct heavy d'un mid-Paradise Lost en plus. Y'a mme un petit ct Amorphis-Elegy sur l'anthologique Lost My Way.
En soi on pourrait presque parler d'ovni, tant ce Martyre parat bien unique en son genre, la croise des styles et sans jamais aspirer explorer plus que a l'un ni l'autre.

Martyre en trois mots : lancinant, lov, merveilleux


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs