Sergent_Buck
le 21 octobre 2005 (988 lectures)

   Grunge Freak doom Ambient

Un an aprs leurs premiers mfaits sur Atlantic, notre trio prfr de Seattle remet le couvert avec ce Stoner Witch. Autant mettre les pendules l'heure tout de suite : cette Sorcire n'a de stoner que le nom. En effet, le groupe continue sur sa lance, et profite des moyens qui lui sont offerts pour aller l o il n'a jamais mis les pieds.

Alors certes, on aura tout de mme droit du pur Melvins comme on l'aime : du violent ( Sweet williy rollbar , Pig detective magic aprs son intro bizarrode), du lourd ( Queen , At the stake avec son riff de basse captivant), sans oublier l'norme Revolve (un des morceaux de rock les plus gniaux jamais crits !). Il y a aussi dans cet album l'apparition de morceaux calmes et poss (tels Goose freight train , Lividity ) voir compltement ambiants, l'image de ce Shevil trs cosmique sur lequel plane cette superbe voix fminine.
Mais en fait, le problme avec ce disque, c'est qu'il ne semble suivre aucun schma logique. Dj que sur Houdini, on avait droit une suite de titres sans grande cohrence (ce qui faisait son originalit, et donc sa force !) mais l, rien ne semble marcher comme on le voudrai. et pourtant, c'est a qui est bon : les Melvins jouent avec nous, se moquent comme des vieux potes qui viennent de nous faire une blague. On rit jaune, puis on se dit Ah l l. qu'est ce qu'ils sont cons et on finit par s'clater.

En gros, ce 2e chapitre des Melvins sur Atlantic reste un indispensable pour qui voudrai essayer de saisir l'esprit barr du trio. Et puis entre nous, il serait tout simplement fort dommage de s'en priver, parce qu'une fois l'effet de surprise pass, tous ces morceaux s'avrent tre aussi inspirs les uns que les autres !


.Hhuu. What do you mean ? My lungs are fine. hhuu. hhuu.

Stoner witch en trois mots : Timbr, mysterieux, droutant


Facebook 

Chargement...