KHANATE - Capture and release
2005 · Hydrahead

Détails

saimonax
le 18 septembre 2005 (831 lectures)

On a dj tout dis sur Khanate. ou presque. Je ne vous ferais pas l'affront d'tre incomprhensible et prtentieux (ce qui je suis de toute faon naturellement), je vais juste me mettre dans mon plus simple appareil pour vous parler de cet ultime sortie de nos quatre asilaires, dont le digipack se trouve fissur au niveau de la rondelle de soutien, suite un combat acharn qui n'a pas lieu d'tre racont sur les pages de ce beau webzine gratuit et indpendant.
Capture et libre, oui. Quoi de neuf l'horizon ? Rien, tout simplement parce qu'il n'y a pas d'horizon: celui-ci se trouve instantanment souffl par la surenchre de puissance sonique que dgage ce disque, l'allure Hiroshimatesque. La recette n'est gure diffrente des prcdents opus, simplement, au lieu de sparer l'acide chlorhydrique de l'acide sulfurique, on mlange le tout, et on fait boire de force. Les longs silences de "Things viral" sont purement et simplement remplacs par d'EN-OR-MES vibrations terrestres qui frisent le drglement sismique: la basse est omniprsente, de par son grondement et ses pas de mammouths, alors que cette guitare vicieuse et pernicieuse (vous permettez ?) lche ici et l, quelques crachats ni trop distordus, ni trop peu, discrte sauf quand il s'agit de s'atteler diverses tortures dont je vous fais le bon got d'viter toute description pompeuse et assommante. La batterie, elle, ne sert qu' vous faire sursauter tant les espaces entre les diffrents coups de toms / cymbales sont long, et le rythme d'une lenteur presque inhumaine – mais pas soporifiques, nuances.
Mais le vrai matre, ici, c'est Dubin. Avec lui, on ne rigole pas. Tu veux te faire hurler dessus comme la plus insignifiante des merdes ? Bienvenue. Des lames de rasoirs toujours plus affute pour des cordes vocales qui s'effilochent au fur et mesure des vocalises possdes et obsdantes de notre psychotique prfr. Extrme on vous dit.
Fondamentalement, "Capture and release" ne sert rien. Aucun apport par rapport aux prcdents, juste une synthse. Extrme, cela va de soi. Khanate reprsente l'heure actuelle le groupe le plus cram et dangereux de la galaxie. Ces mecs sont des fous, furieux. Et pourtant, je ne peux m'empcher de me faire du souci pour eux: comment vont-ils pouvoir s'en sortir ? Affaire suivre.

Capture and release en trois mots : malsain, angoissant, psychotique


Facebook 

Chargement...