saimonax
le 14 juin 2004 (1167 lectures)

   Post hardcore Hardcore

Soul At Zero peut tre considr comme l'album du dbut de la lgende Neurosis. Le groupe, frachement augment du trs charismatique Steve Von Till, pose ici les bases de ce qui sera appel plus tard le "post hardcore", c'est--dire une sorte de hardcore progressif spirituel, dissonant, lent et sombre (les deux prcdents opus du groupe oeuvraient dans un Punk / Hardcore relativement pourris). Soul At Zero est ainsi l'album rfrence d'un style musical part entire, mais aussi l'album de la naissance d'une personnalit musicale unique, celle de Neurosis.

Il est difficile de parler de la musique de Neurosis si vous n'avez jamais entendu ne serait-ce qu'une seule note d'un de leurs albums, car leur univers est tellement particulier qu'aucun mot ne pourra jamais rendre hommage ce groupe hors du commun (moi, fan ?). Pour vous donner une ide, imaginez deux chevaliers de l'apocalypse (Steve Von Till et Scott Kelly) hurlant d'une voix criarde et douloureuse les brlures de la peur, avec pour seules armes des guitares acres dissonantes, lentes, souvent ultimes (le riff de "To Crawl under one's skin"), surralistes ("Souls at Zero" et son riff dans les aigus qui tourne en boucle), parfois cajoleuse ("Sterile Vision"), claire ("Stripped", en arpge fatal), comme pour nous surprendre entre deux sanglots. Ajoutez-y un batteur tribal qui fait monter la tension la manire d'un orc barbare, entre deux incantations mortuaire, un bassiste la voix de bcheron et la mlodie facile (le dfinitif "Takeahnase" et son intro inoubliable), et ce clavier aussi discret qu'un cadavre dans un cimetire, qui distille ses notes au compte gote comme autant de larmes. N'occultons surtout pas ce qui fait (faisait ?) l'originalit de Neurosis: les instruments incongrus ! Ici et l, le groupe fait appel quelques amis pour y jouer de la trompette, de la flte, du violoncelle, du violon (avec l'inusable Kris Force, d'Amber Asylum), histoire de varier les plaisirs, les atmosphres, histoire d'largir son panel de sentiments dj bien garnie. Le contraste entre les passages purement brutaux et d'autres beaucoup plus planants est saisissant, pourtant aucun moment ces derniers ne viennent gcher la dynamique de l'ensemble, bien au contraire. Le groupe prend le temps de faire voluer son morceau, prfre la lenteur la prcipitation (les morceaux oscillent entre 5 et 9 min), et clture son album par un instrumental de toute beaut.

Avec Soul At Zero, Neurosis propose un chef d'oeuvre qui ne sera que le premier d'une longue ligne. Un groupe assurment part, un album incontournable, que dire de plus si ce n'est: ACHETEZ CET ALBUM !

Souls at zero en trois mots : Barbu, Spirituel, Novateur.


Facebook 

Chargement...