DEMON HEAD - The Resistance
2018 · The Sign records

Détails

EyeLovya
le 05 juin 2018 (30429 lectures)

   Psyché Hard "70s

Deux titres qui servent officiellement
d'pilogue au trs bon Thunder on the fields sorti l'anne
dernire, en ce qui me concerne, ils valident surtout mon
commentaire a posteriori sur ce mme album signalant les liens avec
le groupe Television. Le doom s'estompe au loin dans la brme
danoise et le rock 70's prend les rnes, l'acide surtout, Tom
Verlaine aurait pu crire ces deux titres l dans un moment induit
de cur fbrile, les mlodies guident maintenant la composition et
les harmonies pointillistes des guitares rvlent une nouvelle
inclinaison pour le morceau qui chatouille les motions les plus
vivaces quand les phosphnes s'animent les yeux ouverts, dpeignant,
toujours, champs de bataille du pass et dtresse humaine avec des
couleurs fluo, assis en tailleur, regard hagard perdu dans la plaine
grise qui s'tend sous la pluie de l'autre ct de la fentre.
Tout se passe dans la tte, mais est vcu avec une telle conviction
(et une telle matrise des effets dpresseurs de leur musique) que
leurs histoires font mouche et blessent distance. Il est d'autant
plus difficile d'y rsister quand le morceau titre ne se prive pas
de taper dans la cold wave et que le chanteur semble maintenant
habit des plus affects des Hugh Cornwell, Jim Kerr ou Ian
McCulloch, comment et pourquoilutter alors? a existe le
gris fluo?

The Resistance en trois mots : rinc, fragile, tristoune


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

Excellent
Excellent