THE BODY - I Have Fought Against It, But I Can't Any Longer
2018 · Thrill Jockey

Détails

Krokodil
le 03 juin 2018 (26524 lectures)

   Industriel

Mes chers Body bien aims, je sais que vous n'en avez strictement rien battre (et comme vous avez raison) mais je me permets de vous le dire quand mme, puisque le poids de ma dtresse est devenu proprement insoutenable (!) : aujourd'hui je ne vous comprends plus, je ne vous retrouve plus, je ne vous calcule plus... Mais c'est de ma faute. Vous, vous avez volu, tout en restant les mmes ordures nuisibles, fidles ce poste de bourreau alternatif qui vous va si bien, alors que moi, avec mes deux neurones et demie de drone-doomeux, j'attends toujours un nouveau Christs, Redeemers (disque qui reste ce jour votre plus bel album) (...) (ncessairement, la beaut est d'autant plus frappante lorsqu'elle est si savamment distille dans un monstre d'hostilit) (...) (on ne pourra pas en dire autant de votre dernier bb, ou ladite beaut est de par sa relative omniprsence d'une banalit de plus en plus attristante). Pour autant, je ne peux pas vous blmer. Il y a un champ des possibles explorer, un infini sonore mordre pleine dent, des armes de coeurs conqurir, du pitchforkeux de base au collectionneur de rarets CMI... Et puis, croyez-le ou non, c'est mme pas une histoire de longueur d'onde, de scepticisme ou d'alignement des plantes, moi aussi j'aime Theologian, Ramleh, Haus Arafna, la techno industrielle, la minimal-wave pas trop minimaliste, le blackened trip-hop noclassique (liste non-exhaustive), moi aussi je suis de nature curieuse, et moi aussi je suis un putain de gros geek ; mais concrtement, l, mon GPS interne, malgr la meilleure volont du monde, il vous localise plus... Vouloir s'extraire des terrains baliss du conformisme, c'est trs bien (en vrai c'est le minimum syndical). Se renouveler de disque en disque, c'est trs bien aussi... Devoir se rinventer chaque mesure, a l'est moins. En fait, quoi bon battre de nouveaux records de mutations gntiques si c'est pour amoindrir le traumatisme et accoucher de ce genre de compilation qui fonctionne tout aussi (pas) bien en mode alatoire ? Non pas qu'il faille obligatoirement un fil conducteur ou une structure narrative pour se branler l'esprit (en vrai certains disques s'en passent trs bien), mais l, j'ai juste l'impression d'errer dans les rayons labyrinthiques d'une clbre franchise spcialise dans les cosmtiques... Et a m'ennuie profondment. 


I Have Fought Against It, But I Can't Any Longer en trois mots : vellitaire, ingal, pnible


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs