CIRCULUS - Clocks are Like People
2006 · Rise Above

Détails

Rocky Turquoise
le 09 avril 2018 (28912 lectures)

   Progressif Folk Psychedelic folk

La suite, pour Circulus, on en a nettement moins entendu parler. Tout du moins en dehors du Royaume-Uni. C'est dire que s'exhiber avec des fltes et des mandolines en petit feutre Tati rapic lors d'un weekend camping Stonehenge - et sauf travailler Efteling et jouer sous un kiosque musique devant des marmots dgoulinants de glace la fraise - c'est bien marrant cinq minutes, mais faudrait savoir passer autre chose un jour. Une certaine vision du crdo de Slow End en somme : le ringardisme oui, le ridicule, non ! Bon. Faut dire que les Circulus, au del du parti-pris vestimentaire un peu sabordant, ne se facilitent musicalement pas la tche, et assassinent ici les quelques fans qu'ils eussent pu glaner avec un moog particulirement volubile et peu respectueux de la zique papa. Leur son, un brin assagi, se prte moins la dconnade et se fait plus pos, cultivant d'autant plus le dcalage dans la forme, et masquant malgr eux toujours plus maladroitement une collection de chansons pourtant franchement sympatoches, dont l'vidence british/folk/prog a tout de la pure de carottes de cantine : orange, douce, grumeleuse et disgracieuse. On se la laissera pourtant bien aimablement emboucher, pour peu que quelqu'un tienne tendrement la cuillre.

Clocks are Like People en trois mots : champtre, printannier, british


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs