GREEN LUNG - Free the Witch
2018 · Deckhead records

Détails

EyeLovya
le 06 avril 2018 (33867 lectures)

   Traditional doom Stoner Psyché

Green Lung est un autre de ces groupes tristement vous se traner ternellement dans les mailing lists promotionnelles. C'est le style qui veut a, stoner doomy arien, et c'est aussi le nom et les influences ultra-classiques : beuh, Satan, Black Sabb', voil tout. N'empche qu'il n'y a absolument rien leur reprocher ici, nos jeunes londoniens de 12 mois d'ge : qui peut tre assez blas pour bouder de tels grooves ? L'entre en matire est irrsistible, comme les meilleurs moments d'Orange Goblin, et le chanteur qui se prsente ensuite, frre de culte de Kyle Thomas du groupe Witch, a ce qu'il faut de nasonnement rtro pour sortir du lot et remonter le temps en planeur jusqu'aux 70's dfaut d'avoir le grain ncessaire pour filer le gobelin et inviter la beuverie houblonne. Ce chanteur montre suffisamment d'lgance pour permettre d'viter au groupe avec brio l'impression d'un nime groupe de heavy beauf alors mme que les collgues se donnent cur joie de faire pter les VU-mtres, et c'est tant mieux. a envoie joyeusement entre lourdingue enlev et clairvoyances limbiques, ils jouent bien, le son de basse Rickenbacker est aussi clich que joliment mis en valeur, a hoche du chef non-stop et les merveillements psychdliques ont une couleur turquoise aquatique d'une fracheur lumineuse totalement bienvenue. Le premier album devrait sortir l'anne prochaine, alors on essaye de mettre de ct le trop plein d'influences, et a devrait le faire, au boulot les gars.

Free the Witch en trois mots : balis, transparent, imparable


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs