MELVINS - Pinkus Abortion Technician
2018 · Ipecac

Détails

Rocky Turquoise
le 04 avril 2018 (12095 lectures)

   Grunge

Les frasques des Melvins ont pour elles de susciter - dfaut d'une adhsion - une curiosit unanime, mle tantt de fascination, tantt d'incomprhension. De ce point de vue finalement, rien ou presque n'aura chang en quarante ans. Et quand ailleurs on parlerait d'intgrit pour vous vendre un produit dans l're du temps, chez les Melvins, on saluera surtout la constance et l'inventivit dans un style pourtant mort et enterr depuis longtemps, qui n'a mme pas eu droit son instant revival en temps et en heure. Ce qui me fascine personnellement, c'est leur capacit avoir l'air d'hurluberlus sans taper dans la provoc entendue ni dans la surenchre. Les Melvins sont hirsutes, barrs, sans doute hilarants, mais sans jamais en clowns se travestir, ni s'garer dans l'ironisme tellement mordant qu'il en raye le parquet.
De l, Pinkus Abortion Technician, nime album sorti en quelques annes peine, au titre hommage tout la fois au Locust Abortion Technician des Butthole Surfers et Jeff Pinkus desdits, pour une configuration indite et loufoque deux bassistes, dont le groupe se vantera bien que voil au moins un truc qu'ils n'avaient - aprs les doubles batteurs et doubles guitaristes donc - pas encore essay. Pour le fan insatiable, que de bien excitant qu'un nouvel album, foutraque et dstructur souhait. Du Melvins pur jus, mtin de la coolitude des Pixies et du cynisme d'un Therapy?, en fauteuil, pull jacquard et la pipe, et quand bien mme j'aurais beaucoup de difficults dfinir la plus-value du duo de basse (quand j'y parvenais dj fort peu avec les autres duos), avouons que tout a tient face au vent comme la dune du Pilat.

Et si jamais, comme moi, vous n'tes pas des plus convaincus par la bande, l'enttant "Don't forget to breathe" devrait vous rappeler que les Melvins ont toujours au minimum une ide en tte pour tirer un sourire ceux qui se montrent le plus hermtiques leurs bafouilles.

Pinkus Abortion Technician en trois mots : sympa, lger, folklo


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs