STONE ANGELS - Patterns In The Ashes
2017 · Satan City records

Détails

EyeLovya
le 02 mars 2018 (40596 lectures)

   Sludgecore

Within the witch est sorti il y a sept ans maintenant, ce qui ne nous rajeunit pas, certes, mais surtout représente un sacré pas pour du sludge de toute évidence joué en dilettante. Ne nous méprenons pas, loisir ne veut pas dire qu'ils n'ont pas le leur lot de négativisme à décharger, quoi qu'ils aient été bien peu généreux pour un tel laps de temps. Le line-up s'est optimisé et le son s'est enrichi par un travail sur l'ambiance : l'occulte qui m'avait totalement échappé sur le premier album est maintenant mis en évidence par ces volutes sulfureuses de samples en fond, et dès lors leur sludge prend une nouvelle orientation rituelle qui sied joliment à leur son de rue. Car l'aspect Bronx fantasmé est toujours là, on a affaire à un dark sludge qui regarde en coin et tire dans le dos, toujours malveillant, tout le temps à traîner dans l'obscurité d'une allée vide à attendre canif au poing. La teinte pourpre infernale des samples apporte le cadre surnaturel flippant d'une rue déserte déjà flippante de base où les bouches d'égout fulminent étrangement et les ombres se meuvent sans source définie. Le premier morceau est instrumental et dessine très bien la scène avant que cette voix de goret fanatique ne débarque et nous reconnecte, plus ou moins, avec la réalité : le canif planté dans un rein, le portefeuille vidé et la thune investie dans les toges et la prochaine orgie satanique du quartier. Stone angels, unique dans ce que je les visualise mentalement comme le seul groupe de sludge joué par des mecs sapés comme Mobb Deep qui écoutent du black metal à longueur de journée.

Patterns In The Ashes en trois mots : brlant, dangereux, rituel


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs