MAGMA RISE - False Flag Operation
2016 · Nail records

Détails

EyeLovya
le 21 janvier 2018 (383 lectures)

   Traditional doom

Faudrait faire attention à pas trop les sous-estimer, ceux-là.

C'est que le Holdampf n'a pas faibli depuis le labyrinthe, loin de là. Lui et sa bande ils connaissent un tout petit peu la science de la guitare, a.k.a. comment conter les batailles et dénombrer les ennemis tombés sur leur passage au travers du tout-puissant Saint-Riff. Tout slaves qu'ils sonnent, toujours stoïques, les Magma Rise pondent un doom trad au groove parfaitement galvanisant, au sens vraiment contagieux du terme, du genre qui rallie à sa cause sans laisser trop le choix. Ce genre de groove qui te fait secouer la nuque irrésistiblement tout en te faisant signer ta carte d'adhésion au parti, geste effectué bien volontiers avec la plus grande et soudaine des conviction, le tout dans une austérité des plus militaires.

Faut pas se voiler la face sur la nature du titre de l'album non plus, la guerre comme seule expérience valable de la vie, parce que les mecs de Magma Rise sont de ceux qui imposent naturellement le respect, visage fermé au passé lourd, stature générale de vétéran ou simplement quantité de cicatrices, ces mecs ont de toute évidence les mains qu'il faut pour le doom mais savent probablement tout aussi bien fendre des troncs à la hache, construire un meuble, réparer un moteur, étrangler un ours ou encore s'arracher une dent sans ciller.

C'est que dans notre société actuelle, on n'a que trop rarement l'occasion de se sentir vraiment mâle, alors un album comme ça qui ne sourie pas, ne parle que si nécessaire, qui présente un tel sens du devoir et du travail et ne pose jamais de question, pas superstitieux pour un sou, il sait ce qu'il a à faire et le fait sans jamais se plaindre : et bien c'est simple, ça donnerait presque envie d'aller casser des pierres à la mine toute la journée et mettre une raclée à sa femme en rentrant le soir quand cette conne serait à ricaner au téléphone avec une copine comme si on avait besoin de liens sociaux ou même le temps de se divertir dans la vie.  

False Flag Operation en trois mots : travail, famine, patrie


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

Excellent
Excellent