SUNN O))) - Candlewolff ov thee golden chalice
2005 · [ inconnu ]

Détails

Nirguna
le 19 juin 2005 (778 lectures)

   Drone doom

Aprs le frisbee Orange limit de ta race des brids d'en face, je pense tre tout fait prt chroniquer un objet tout aussi creux, chiant et culte, savoir ces pseudo Peel Sessions de Sunn O))), sorties en vinyle je ne sais combien d'exemplaires et je m'en cogne, achetes au risible concert du groupe Genve (premier concert de ma vie o j'ai eu l'occasion de me dire que c'tait mieux avant , d'ailleurs), que je revendrai un jour sur ebay afin que mes enfants puissent bnficier d'une ducation exemplaire mais ruineuse. Enfin bon, en attendant que ce disque serve enfin quelque chose, je me suis dit qu'il me restait toujours la possibilit de l'couter.

Bon dj, que ce soit clair, les deux faces reprennent le mme morceau (les mmes morceaux ?), donc pas la peine de perdre comme moi des heures vous demander quelle est l'astuce pour reprer la face a de la face b. Ces contingences matrielles rsolues, restent donc apprcier la monotonie puisante d'une vingtaine de minutes de Sunn O))) dans le plus simple appareil, c'est--dire sans bidouillage lectronique ou vocalise sotrique, mais nanmoins toujours sur le fil du rasoir. La seule intervention autre que dronesque nous viendra d'une dlicate pluie de cordes de guitare qui ptent intervalle irrgulier pendant plusieurs minutes.

Tant va la cruche l'eau qu' la fin, etc. Et c'est donc mon corps dfendant que je finis par concder ce disque un charme tumultueux, celui d'un dbut de soire du mois d'aot o le ciel obscurci par les cumulus semble prt clater dans une dcharge lectrique aussi brve que dvastatrice et o un vent sec s'acharne mettre en branle le carillon de bambou de la voisine dont les lames se percutent avec une arythmie qui finit par vous obsder tellement que vous n'entendez plus que ce lger et dlicat brouhaha rpercut sans cesse sur les parois de votre bote crnienne. Le genre d'atmosphre qui vous pousse sortir sur votre balcon torse nu, les bras en croix, pour hurler des insanits la face de Dieu, tant l'arrogance dmonstrative avec laquelle Il manipule votre univers ce soir vous irrite.

Candlewolff ov thee golden chalice en trois mots : soporifique, vain, gnial


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs