gulo gulo
le 31 octobre 2016 (935 lectures)

   Psyché Ambient Rituel

Propositions pour postuler au titre de réformateur du sacro-doom :

 

- Réussir à sonner hors cadre metallistique, entre world et rituel genre vrai, alors qu'on utilise les mêmes instruments et riffs que tous les autres candidats, et donner aux effets traditionnels toute la place pour se montrer aussi heavy que n'importe quelle guitare accordée en Sabbath

- Envoyer sinuer subrepticement ses mélopées (lovées sur ladite instrumentation limite Hamonia Mundi), lorsque bien sûr elles ne musardent pas dans le sacré pur et dur, dans tous les interstices et anfractuosités existant entre epic doom rugueux (jusqu'à Matt Pike et Adam Richardson inclus), sacro-funeral portugais (Bosque, plus clairement) et ce petit soupçon subliminal de deathrock bien malade de la new-wave, qui donne toujours le cachet érotique intestable à votre musique, car aussi l'on n'a pas tout à fait perdu cette incomparable capacité à faire toutes choses liquides

- Ne pas surcharger la barque conceptuelle, quitte à même jouer les pitres dans une pochette dite "à la Tintin", et s'en remettre exclusivement à sa musique pour être pris autant au sérieux qu'éventuellement mérité, la part des choses entre hard, terreur sacrée, et violence de la psilocybine une fois faite avec équité

- Entremêler l'ambroisie et la cendre parmi les sens égarés

- Cuivrer à souhait

- Evoquer l'érotique hideur de la Chambre de Thulsa Doom chez John Milius

- Démontrer en deux disques davantage de richesse et de labilité émotionnelle que n'en aura montré dans dix ans probablement Om, que nous désignerons dorénavant par le nom de "Steven Seagal" pour plus de clarté

- Réussir au passage une très épatante proposition d'authentique ambient-doom, bien plus que de doom avec arrangements-colifichets folkloriques, les nappes ou plutôt les bassins ambient accueillant autant les squales de riffs que l'inverse

- La ci-dernière proposition n'étant évidemment pas contradictoire, bien au contraire, avec la pénultième

- Ne connaître, au bout du compte, guère de parentèle que l'Apparitions d'Urfaust (Herscher, à la rigueur ?), ce qui rend à peu près obsolète toute autre forme d'argument

 

Candidature très solide et acceptée, vous avez le job.

Pour Urfaust, vous vous doutez qu'il y a encore du chemin, et qu'il pourrait même être mal perçu, le moment éventuellement venu, de prétendre les égaler en compétences dans la saoulographie céleste ; mais il faut déjà prendre le seul fait d'y être associé en termes de profil, comme un marqueur très positif.

Vous passez titulaire, comme pressenti déjà en face de votre rendu précédent, dans la catégorie des groupes hors catégories pré-définies ; félicitations, mon vieux !

 

 

Ah, et : vous avez la permission de tirer sans sommations si quelqu'un vous traite de "ritualiste".

Eidolon en trois mots : prsence, du, divin


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

Excellent
Excellent