DOWN - II: a bustle in your hedgerow...
2002 · Elektra

Détails

intheseblackdays
le 31 mai 2005 (1004 lectures)

   Stoner Sludgecore Blues rock

Sept annes vainement tenter de retrouver la motivation qui avait hiss l'enfant mort-n Down au statut de lgende. Sept annes tenter de se runir et retrouver cet tat d'esprit particulier, cette alchimie, cet amour pour une rgion glauque, isole, mise l'cart, berceau du rock.
Sept annes qui auront finalement abouti une dcision : se runir dans le repaire louisianais de Pepper, en plein marcage. Vivre entass les uns sur les autres pendant quatre semaines avec un seul pense l'esprit : jammer, jammer, jammer.

Et le rsultat est tonitruant : Avec un son plus poli, un sentiment de maturit de la part des musiciens, Down sonne plus rageur et ravageur que jamais. Les quatre acolytes de 1995 ont pu s'panouir dans leurs projets respectifs et se retrouvent flanqu d'un petit pas si nouveau que a, Rex, voulant lui aussi toucher au "spirit Down" et profitant de la dfection de Todd, devenu charpentier (merci Darkmore).

Ecrit, jou et produit en 28 jours, "II" transpire la spontanit et l'urgence. Chaque morceau est une bombe, un tube potentiel o tous se dchanent. Bower est un fou hystrique et martyrise ses fts avec un feeling couper au couteau, la paire Anselmo/Keenan a fait des merveilles niveau composition, et chacun laisse exploser son talent. Phil n'a jamais mieux chant, il chuchote, se fait mystrieux et inquitant (l'intro anthologique de Lysergik funeral procession), hurle (New Orleans is a dying whore, Dog tired), laisse vibrer ses cordes vocales dans une performance norme (Learn from my mistake, The seed). Keenan dmontre qu'avant d'tre un guitariste de "metal" ses racines viennent le blues et nous le prouve avec un jeu sidrant, tout en doigt. Seul Kirk et Rex se font tonnamment discrets mais s'appliquent offrir un travail rythmique de qualit servant d'crin aux deux solistes vocaux et instrumentistes.

Down est forms d'amoureux du rock et ceux-ci s'en donnent coeur joie, passant d'un style un autre avec facilit et le rsultat est jouissif : on passe d'un metal sudiste avec qui seul Corrosion o Conformity pourrait rivaliser (Lisergik Funeral procession, There's something on my side, Ghosts along the mississippi ou encore the seed) un blues classique mais voyageur (Learn from this mistake, where I'm going ; Lies, I don't know what they say nut.) en passant par un rock format typ 70's ( The man that follows hell, Stained glass cross) avec facilit sans perdre pour autant un fil directeur. II est le chant d'une rgion humide, empreinte de ses racines noires et de son triste pass.

Avec un dernier clin d'oeil en hommage aux 70's et Led Zeppelin dont le sous titre de l'album n'est autre la premire phrase du cinquime couplet de Stairway to heaven, Down se veut brut, respectueux mais direct. Il a fallut sept ans la confrrie pour se tirer de son sommeil soi disant ternel mais je dois dire que leurs rves ont du en valoir la peine.
Un album objectivement lgrement en de de son prdcesseur, l'effet de surprise pass mais personnellement un coup de coeur.
Fumez.

II: a bustle in your hedgerow... en trois mots : optimiste, efficace, dvou


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs