PYLAR - He Venydo a Reclamar My Trono
2015 · Knockturne

Détails

gulo gulo
le 28 mai 2015 (815 lectures)

   Drone doom Psyché Rituel

My trono, my trono... Faut voir. Contester le sien à Orthodox, plutôt, se défendrait. A la lumière falote et périssante de Baal - en attendant de voir ce qu'Axis a dans sa musette - l'entreprise paraîtrait même assez compréhensible, tant la déception a été amère. De salubrité publique, voire.

Il faut dire qu'alors il y a des arguments, à la table de bras de fer. Une large première partie du morceau unique dont il est question ici, se vautrant les muqueuses sur le carrelage tel une Vestale au jour de passer à la casserole du vandale en maraude dans la région, dans un rituel doom aux teintes bien autrement rouges, carmines, purpurines, rubicondes, vermillon, violacées, que la fourbe pochette ne l'annonce - et dans, pour le dire quant à nous plus explicitement, les soieries les plus moites de l'Apparitions d'Urfaust, et des albums d'Omala tout autant que ce dernier. Bref, l'Antiquité la plus occulte et érotique.

Las ! alors qu'ils eussent pu juste comme les bataves alcooliques tenir un tel cap des heures durant sans dévier, ainsi que l'on fixe la main qui tient le verre pour se prouver qu'on ne tremble pas d'un belin - on reviendra nous dire, tenez, que ce qu'a fait Urfaust est à la portée de n'importe qui : voilà qu'ils ont l'idée saugrenue - l'esprit, cet ennemi - arrivés à la moitié de leurs menées, de se lancer dans une partie riffue ; laquelle est... parfaitement anodine, je ne sais pas mieux à dire ; ni bonne ni mauvaise, ni faite ni à faire ; civile ; triviale ; sabbathique. C'est tellement triste que ça vous en coupe même l'envie - et l'inspiration - pour conclure ce propos sur une saillie d'esprit fort à leur dépens, telle que l'aurait mérité quelque chose de véritablement musqué, pour le meilleur ou pour le pire.

He Venydo a Reclamar My Trono en trois mots : veni, vidi, reparti


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs