SORCERY - Till Death Do We Part
1980 · Sentry Records

Détails

Rocky Turquoise
le 30 mars 2015 (926 lectures)

Le ringardisme - je me le confirme grâce à Sorcery - n'a pas d'âge. On peut penser qu'il faut être né dans les 80s - avec un papa juste freluquet dans les 70s - pour aimer le proto-heavy humide, ampoulé et tintinnabulant. Qu'il faut avoir un amour des moustaches velues et des fringues d'épileptiques pour avoir envie de riffer un groupe au buvard éventé. Mais en fait non. Sorcery ont sorti deux albums au tournant de la décenie 70-80, dont celui-là est le deuxième, et ils avaient déjà quinze ans de retard. Les rugissements électriques, le clavier comme passoire, le chant furieux qui n'est pas tant ancré dans cette antidatée scène heavypsych que dans le vieux garage punk suitant : Sorcery, en réalité, est un groupe parfaitement dégueulasse.

Till Death Do We Part en trois mots : ventripotent, bourrif, fallacieux


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs