lucas
le 06 février 2015 (1109 lectures)

   Stoner

Est-ce véritablement bien sérieux de manquer d'une pièce pareille ? Sur un site partiellement dédié à son sillon qui plus est ? Pas vraiment plus qu'après plus de dix ans à écouter ce disque qui était déjà sorti depuis près de quinze quand j'ai mis la main dessus il ne cesse d'abasourdir, de se réveler, de replonger dans des états qu'on croyait abandonnés au passé, et surtout de briser des nuques comme on a encore à ce jour rarement vu autant par riff ? Est-ce bien sérieux de se la laisser casser si facilement ? Eh ! Comme si l'on avait le choix tient. Que toutes ces tornades de sable étaient là juste derrière une vitre. Elles te fouettent en plein la gueule les tempêtes, et t'emmènent avec elles bien loin dans l'air avant de te faire plonger tête la première dans son tourbillon de poussière soulevée par le volume et le vent. Aucun choix ici : tout est décidé pour toi, tu plieras le genoux devant ce monument comme il est nécessaire de le faire. Kyuss nait véritablement ici et sort de son trou avec lui tout un genre dont ils restent les maitres incontestés. Que peut-on trouver à contester réellement dans Molten Universe, Freedom Run, Thumb, Green Machine etc; vous comprenez bien que toute la tracklist y passe et repasse. C'est un disque qui vous fait passer d'entrée la température en F° pour aucune raison que celle d'y rien comprendre quand elle montera en chaleur Palm Desert, et un disque qui donne particulièrement envie d'être au volant par un temps où il est convenable d'avoir les fenètres ouvertes à tout va et où l'asphalt au loin ondule sous l'assaut sans merci du soleil. On sort de là en danger d'overdose de vitamine D, gorgé de puissance et de nouveau addict parti pour 50 millions d'années.

Blues for the Red Sun en trois mots : Brulant, Desertique, Triomphal


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Coup de cœur
Coup de cœur
 
Excellent
Excellent