Krokodil
le 22 octobre 2014 (691 lectures)

   Sludgecore Hardcore Grind

"If you don't hate yourself you aren't paying attention". HAHAHA ! videmment que cet EP aurait du me mettre la puce l'oreille, mais je n'y peux rien voyez-vous, j'ai toujours tendance me mfier de ces artworks symtriques, avec leurs insectes crass et leurs typo scabreuses, ils me rappellent mes annes deathcore, et a, a fait mal au dbut de vieux con que je deviens tout doucement. Mais qu'importe que l'on prenne le train en marche, pourvu que l'on prenne une drouille, et celle dont nous gratifie Secret Cutter est relativement innommable. Il parat que l'amnsie fait partie des effets secondaires, ce qui explique sans doute pourquoi je n'arrive plus me souvenir de l'effet Consular. Passons. Ou pas justement. On ne va pas tourner autour du pot 107 ans : Secret Cutter est l'incarnation du sludge tout-terrain dans ce qu'il a de vil, de plus dtestable. Et sa violence (plus hyper que ultra, pour le coup) n'a d'gale que la laideur de ses sonorits survivantes des Locust, des Daughters, des Ed gein et tous ces trucs noisegrind compltement barrs. On pourrait en rester l, mais a relverait de la ngligence : Secret Cutter, dans ce 12" expditif, parvient s'imposer comme la synthse de tout ce que les groupes de sludge les plus dgueulasses ont pu sortir de plus dgueulasse depuis Human=Garbage, Sore, Upsidedown Cross, etc. Un peu comme si toute la pourriture de trois dcennies de sludge-de-rue se retrouvaient compactes dans un seul et mme objet, moche il est vrai, mais intuitif comme nous n'aurons que rarement eu le plaisir de l'entendre. Enfin, je conclurai sur son jumelage vident avec Admiral Angry ; il y a en effet la mme intensit que sur 9/11... Only Worse, le mme genre de batteries prodigieuses, mancipes du riff, mode free-ride (Headache Ball en pice conviction), et surtout la prsence du petit cousin hpatique de Chris Lindblad. La seule relle diffrence, vous l'aurez bien compris, vient du son. L o l'amiral fait dans l'humiliation publique, dans le punitif, Secret Cutter lui fait dans l'ingrat, le sournois ; genre viande avarie qui ronge et ncrose de l'intrieur.

Secret Cutter en trois mots : estropi, forcen, gangren


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Excellent
Excellent