[ SPLITS ] - Coffins - Sourvein split
2012 · Forcefield

Détails

gulo gulo
le 01 septembre 2014 (1519 lectures)

   Doom death Sludgecore

"Dingy Haunt" est peut-tre bien - je me suis pas encore scrupuleusement tout fad - ce qu'ont sorti de plus sludge Sourvein, ce groupe qu'on veut partout abusivement nous faire gober comme sludge alors que c'est avant tout un groupe de doom, certes souvent jou dans les dernires extrmits de la souffrance, mais qui tire surtout sur un blues bien enracin et bien enfoui, et qui est srement cause un peu que le qualificatif de sludge revienne ainsi invinciblement - bref : le pire, c'est que a marche plutt bien. Le son qui parat enregistr dans l'arrire-salle d'un cland motards trafiquants de meth (oui, je pense la mme chose que vous : 'aurait mieux coll que les Melvins), et dont l'atmosphre-mme est empese de friture grsillante, le groove enfarin et nanmoins tout colrique, l'nergie de hardcore coinc en seconde, les coups de cette pdale de frein qui s'enfonce directement dans le ventre ouvert, la voix expulse au rabot... Mais en fait, Sourvein ici fait mieux que jouer le sludge ; Sourvein campe un trs bon candidat au poste de groupe hardcore attitr pour les bistrots d'Innsmouth.
Le morceau de Coffins, pour sa part, aurait fait une trs honnte face B, voire un fort croustillant bonus de rdition, l'poque Mortuary in Darkness, avec son solo vitreux, son enlisement de tempo, son riff cadavreux, tous caractristiques plaisir ; il est pourtant dat de 2010, au moins pour l'enregistrement sinon la conception, il a donc au moins cette valeur - ne riez pas je suis srieux - de prouver que tout espoir n'est pas remiser concernant ces sacrs vieilles goules idiotes.

Coffins - Sourvein split en trois mots : percutante, petite, chose


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs