[ SPLITS ] - Acid King - The Mystick Krewe of Clearlight split
2001 · Man's Ruin

Détails

intheseblackdays
le 26 mars 2005 (1501 lectures)

   Stoner Sludgecore Hard "70s

Dernire sortie en date pour le roi acide, ce split avec les discrets Mystick Krewe of Clearlight ne propose pas moins de six titres, dont quatre attribus Lori et sa bande.
Sorti sur le feu label Man's Ruin, ce disque est indispensable pur apprcier pleinement la pourtant culte mais si fluette discographie du combo. En quelques morceaux, le trio balance un stoner cotonneux et hallucinogne base de riffs bourdonnants inintelligibles tantt instrumental, tantt chant, o viennent se greffer soit des solis acides et ttaniques soit la si caractristique voix lthargique de Lori. Un long trip enfum dans les canyons enfums (eux aussi) envahis d'amateurs du fameux peyotl, o prime une seule pense : la libert. La bande son alternative Easy Rider, dont la pochette ralise par Kozik est un astucieux clin d'oeil.

The Mystick Krewe of Clearlight nous reviennent quant eux pauls par le sieur Wino qui appose sa voix sur les compositions d'habitudes instrumentales. Si l'album ponyme suffisait nous convaincre que les cinq musiciens se suffisaient eux mme, il faut reconnatre que l'alchimie entre les chaudes sonorits louisianaises et l'organe vocal du quadragnaire est tout simplement gniale. Le crooner doom n'y va pas de main morte, accompagnant les guitares nola-iennes et un orgue omniprsent chaud et organique dans leur envoles mlodiques. En deux morceaux typiquement orlanais, TMKOC insiste sur le fait que la scne du maryland est loin d'avoir puis toute ses possibilits dans la science et le dveloppement du riff gras et suintant..

Un split rempli jusqu' la gueule, aux groupes se compltant merveilleusement bien, oscillant entre stoner lourd et hypnotique et dhanchements sabbathiens o se croisent racines blues et boogies endiabls.

Acid King - The Mystick Krewe of Clearlight split en trois mots : hypnotique, endiabl, organique


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs