GENERAL LEE - split w/ AS WE BLEED
2004 · [ autoproductions ]

Détails

saimonax
le 13 février 2005 (550 lectures)

   Post hardcore Hardcore

Bluffant. Le premier mot qui me vient l'esprit l'coute de ce split rondelle est: bluffant. On avait entrevu un General Lee dans une veine Unfold poque "Pure" sur un sampler de Hard'n'Heavy en 2003 il me semble. Personnellement, ce morceau ne m'avait pas plus convaincu que a. Mais en un an, quel chemin parcourus l'coute de ces nouveaux titres ! Titres qui sont d'ailleurs tellement cohrents les uns par rapport aux autres que le groupe aurait trs bien pu nous pondre un seul titre de 20 min, on y aurait vu que du feu. En effet, a commence sur les chapeau de roue avec un titre hardcore d'une minute, assez gras, pour se diriger vers une sorte de Will Haven qui progressivement se transformerait en monstre post-hardcore corch que n'aurait pas reni le meilleur d'un Isis (ouais, carrment !), avec le son pais comme le rouleau d'une vague pendant une tempte, les breaks en son clair planant, les dissonances et les lenteurs d'un Cult of Luna, pour finir sur un morceau quasi post-rock planant comme un "Panopticon". General Lee part de la haine pour arriver au dsespoir, et l'on ne peut que s'incliner devant telle dmonstration de matrise de son propos. Ajoutez cela un son norme (dcidment, aujourd'hui on fait des miracles en autoprod' !) et un chanteur terriblement excellent, au timbre trs corch, dans un genre Aaron Turner en plus hardcore (histoire de rester dans les sphres gyptiennes). General Lee, gros espoir de 2005 en ce qui me concerne.

As We Bleed quand lui nous joue un hardcore moderne comme on le connat, savoir bourr de blasts, de dissonances, de descente technique de manche avec la langue par dessus le genoux tout en pivotant sur soi-mme sur la pointe d'un pied, l'autre tant trop occup faire du nunchaku, intgrant de-ci de-l quelques passages semi-mosh l'ancienne. Le son l aussi est trs bon, les chanteurs hurlent mort (dans une veine Black Bomb A des dbuts), et mme si la scne hardcore tendance trop nous abreuver de groupes pseudos new school je sais pas quoi, As We Bleed se situe sans hsitation sur le haut du panier. Et puis, ils sont normands, alors comment pourrais-je les critiquer ? Un groupe pas trs Slow Endien, certes, mais qui mrite que vous y posiez une oreille dessus, pour peu que vous ayez des tendances Botchienne, voir mme Inside Conflictienne ou Convergiste.

Au final, on se retrouve avec un excellent produit dans les mains, deux groupes oeuvrant tout deux dans les sphres les plus opposes du hardcore, l'un tant lourd et sombre, l'autre tant rapide et hystrique. Une excellente surprise, deux groupes suivre de trs trs prs.

split w/ AS WE BLEED en trois mots : puissant, tortur, corch


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

Excellent
Excellent