THE SHRINE - Bless Off
2014 · Tee Pee

Détails

Rocky Turquoise
le 17 mars 2014 (799 lectures)

   Traditional doom Stoner Heavy metal

Rigolez pas, dans les annes 80s aussi on savait faire dans la jaquette heavy metal qui tue. Que ce soit avec des montagnes piques et des types monts sur chevaux disproportionns, que ce soit des permanentes fauves et du rose partout, ou surtout mes prfres : que ce soit les NWOBHM dessines au Crayola par un gamin du 8 ans et avec des couleurs flashy qui niquent les yeux.
Rigolez pas non plus quand vous verrez que ce disque est sorti en 2014, et qu'il apporte la preuve vivante que y'a encore des ringards pour perptuer la pire tradition du lot. Franchement, il m'arrive dj de me demander parfois quelle case il me manque pour trouver cool qu'on puisse s'acharner de la sorte dans le clich des pochettes metal toutes moches avec leurs tons obscurs moisis et puis leurs paysages norvgiens incrusts de polices en feu et tout, mais alors l, ils ont vraiment fait fort ces cons : a fait sacrment plaisir de dcouvrir que y'a encore des ringards pour aller taper dans une niche aussi obscure avec une si sainte dcomplexion.

Bon je continuerais bien parler de jaquettes encore cinq ou six chroniques d'affile, mais in fine vous avez peut-tre envie de savoir aussi un peu plus srieusement quoi vous en tenir sur le contenu aussi. Dont acte : combien ma foi je les attendais tout autant, et parce que c'est l que se montre le vritable coup de gnie.
The Shrine ils assument non seulement leurs jaquettes, mais en plus le fait de faire de la NWOBHM pour skaters californiens, rien de moins. Faut voir ces andouilles en train de slider le bton de piscines vides en vestes patches et toutes casquettes l'envers, c'est juste magnifique. Et quand musicalement en plus le n'importe quoi est tout aussi assum, avec des riffs bien heavy metal, des solos enlevs, une rythmique galopante vintagissime, ou des refrains et une efficacit totalement inacceptable de nature renvoyer dfinitivement Fu Manchu dans ses casiers, j'ai qu'un mot dire : chapeau.

Bless Off en trois mots : improbable, nwobhm, adolescent


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs