Krokodil
le 12 mars 2014 (1088 lectures)

   Industriel

Oh que non, vous n'tes pas encore arrivs au bout de vos peines ! Alors que Justin & Partners, eux, ont tout juste achev d'achever le monde, les voil qui savourent dsormais l'air incandescent des cits sinistres laisses derrire leur passage ; non sans un lger spleen post-nuclaire, pour tout vous dire. Ainsi, avec l'illustre disque que voil en guise de trne, le bien-nomm Pure, dont le nom n'est que la suite logique d'un nettoyage de rue fait dans les rgles de l'art, Godflesh, en jeune souverain prodigieux et hyginiste, est enfin prt pour le reboot gnral, et par extension pour une nouvelle sanction.
Cela dit et maintenant que nous y sommes, il y a bien des choses que nos hommes avaient gracieusement omis de nous signaler jusque l. En l'occurrence, si Godflesh est depuis le dbut l'une des plus minentes manifestations cyber-punk, il est galement devenu le prince des quartiers indsirables, des bas-fonds et de ses populations rampantes ; y'a qu' se fier ces (humiliants)(et groovants) beats funk - voire crunk, n'ayons pas peur des mots - pour s'en convaincre et se laisser tenter par l'acquisition d'un nouveau ghettoblaster, et nous d'ajouter que a y est : Broadrick peut arborer sereinement son hoodie et ses chaines de trononneuse en or rose, car Godflesh est pimp comme jamais.
Par ailleurs, nous les savions aptes fabriquer du titre hyper-obsdant, mais nous ne les savions pas capables de fabriquer une machine tubes de cette trempe - et "tube" au sens double de la chose : la fois hit qui rend fou et cylindre en acier galvanis qui fracasse les rotules - traduction : Pure est un vritable greatest hits - bon, un parmi d'autres, certes - et il vient poliment bousculer d'un coup d'paule ses voisins turbulents, les Pretty Hate Machine, les Experience, et je vous passerai volontiers les dtails.
Pure, un vrai disque du ghetto, oui et pas n'importe lequel, un ghetto d'o dbarqueront Dlek, Kill The Thrill, et Tyler Durden, il me semble. Faites passer le message.

Pure en trois mots : post-nuke, abrasif, lancinant


Facebook 

Chargement...