saimonax
le 04 février 2005 (818 lectures)

   Post hardcore Post rock

Dans le jargon Slow End, on appelle a une ananas inutile. Enfin une ananas, j'exagre un peu. l'enthousiasme sans doute. Disons juste qu'une personne normalement constitue d'un appareil auditif en bon tat ( savoir tympans, cochle, et tout le bazar) et ayant pos ces mmes oreilles sur l'incroyable "Times of Grace" aura du mal trouver un quelconque intrt cet EP. En effet, celui-ci n'est constitu que de chutes de studio dudit album. Et comme tout un chacun le sait, les chutes de studio, c'est rarement bon, et cela mme si on s'appelle Neurosis. Les morceaux ne sont donc pas fondamentalement mauvais, juste chiant.

Prenons "Prayer" par exemple. On dirait une interlude entre deux morceaux de "Times of grace", sauf que l l'interlude elle dure 7min. C'est bien beau de mettre des rythmes tribaux et quelques notes de guitare sche, encore faut-il qu'il y ait quelque chose derrire. Et l rien, pas de mlodie, si ce n'est un lger feeling indien (allez savoir pourquoi). "An offering" se trouve lui peine plus intressant, dans un style proche de "Through silver in blood" ( savoir voix d'Edwardson assez grasse, batterie martelante tribale et guitare corche), mais avec une grosse longueur en son sein et une mlodie tout ce qu'on fait de moins inspir. Passons sur l'interlude (un vrai cette fois) "Flood", qui ne sert rien (un genre de "Cleanse" de 4 min) et on arrive "Sovereign", le plus intressant des quatre, dans un genre trs doom, reprenant la mlodie de "The road to sovereign" mais en lui donnant une couleur assez brutale et hardcore comme au temps de "Enemy of the Sun", avec des riffs ultra pachydermique que n'aurait pas reni le premier album de Khanate (histoire de vous donner une ide de la lenteur). Les plus gourmands d'entre vous pourront aussi tlcharger trois autres morceaux disponibles via une adresse internet secrte fournis dans le livret du CD, mais soyons franc, ces morceaux sont aussi utiles qu'un bonus track d'Anathema sur une rdition Peaceville.

En gros, si vous tes un fan hardcore de Neurosis, vous pouvez investir dans cet EP un peu inutile qui toffera votre collection d'objets Neurosiens (d'autant plus que l'album propose une partie multimdia assez mauvaise et totalement inutile), sinon vous pourrez allgrement passer votre chemin, car vous ne louperez rien du tout !

Sovereign en trois mots : inutile, tribal, et toujours aussi barbu.


Facebook 

Chargement...