Stoner

Avec cet album ponyme, trop souvent nomm "Welcome to sky valley" suite une pochette trompeuse, Kyuss, prcurseur, fondateur, fer de lance du mouvement stoner jette plus qu'un pav dans la mare, il rige un monolithe la gloire du genre, il grave les tables de la loi du rock cannabique. Aprs cet opus grandiloquent, rien ne sera plus pareil. Kyuss chantera son chant du cygne avec "... And the circus leaves town ", et Homme chancellera dans la dchance sonore avec son premier compagnon d'infortune, le chauve nabot nomm Oliveri.
Faisant suite au remarqu Blues For the red Sun , cet album possde toutes les cartes pour marquer les esprits au fer rouge du sable californien. Bjork, Garcia et Homme ont trouv un remplaant de choix Oliveri, stupidement junkie, en la personne de Scott Bassmaster Reeder, autre fumeur de haut niveau. Mais voil, Reeder a offici chez The Obsessed, et ctoyer Wino se passe de commentaires. Sa touche se fera ressentir tout au long de l'album, grce notamment son approche plus doom du stoner. Ajoutons cette fine equipe le fameux Chris Goss, mentor et producteur de gnie et ceux qui ne connaissent encore pas ce monument de disque vont commencer raliser ce qu'ils ont jusqu' prsent ignor.

Trois mouvements, tels ceux d'une oeuvre classique, cette pice dsertique finement cisel par les vents arides et le peyotl a tout pour s'approcher des canons du genre.
Ds le titre d'ouverture, le son mastodontique et les riffs vous submerge, vous faisant basculer dans un trip millnaire. Les concertos s'enchanent, sans violence aucune, la sensation de trip tant omniprsente. La rondeur du son grave bercent vos cellules grises, endormant vos zones sensorielles cutanes, mais exacerbant les circonvolutions de votre cerveau, projetant votre rplique astrale dans un maelstrm de coton, de nuages bigarrs, de cactus joviaux et polis, de canyons traverss vol d oiseau.
Arriv destination, Kyuss laisse de cot, le temps de quelques chansons, l'armement lourd, optant pour la beaut et la dlicatesse d'une guitare acoustique accompagnant les discrtes percussions rythmant les rites tribaux accomplis avec solennit au coin d'un feu crpitant au sein d'une nuit toil peuple d'mes indiennes.
Hlas toute choses une fin et il est temps d'accomplir le chemin du retour. Seulement celui ci sera loin d'tre dnu de toute surprise. Batterie magistrale, imposante, guitares luttant pour ne pas s'envoler, basse mobydickienne , vocaux shamaniques, le priple se veut planant ou groovy, jamais ennuyeux.

Enregistr sous acides, les magiciens vous invitent partager leur trip. Un voyage o la drogue est inutile, un rite initiatique la musique lourde, une traverse du dsert o l'aborigne, c'est vous. Plus qu'un album majeur de ce mouvement officieusement reconnu, officiellement toujours rejet, "Welcome To Sky Valley" est la pice emblmatique, le Stoner lui mme.
Fumez.

Welcome to sky valley en trois mots : culte, culte, culte


Ktul
le 29 octobre 2010 (1480 lectures)

   Stoner

Kyuss ou LE groupe de Stoner. Tellement en avance sur son temps qu'il a fallut attendre une dcennie au moins pour que ces pionniers soient aussi estims qu'ils le mritaient.
N'y allons pas par quatre chemins, Kyuss est LE Stoner : une musique bire, pleine de poussire, faites pour accompagner vos vires dans le dsert avec une jeune fille dnude vos cts tandis que l'auto radio minable crache de la musique fond .
Alors comment puis je dfinir ce disque ? Le disque parfait a vous va ? Non ? Et bien tant pis parce que parfois il faut savoir dire les choses comme elles sont, et l on tient un disque parfait, un disque ultime, un disque culte comme l'a si bien dit mon compre.
D'un point de vue musical on nage en plein bonheur : un bassiste qui envoie mchamment la dose de grave, un guitariste qui assure une quantit astronomique (et c'est peu dire) de riffs tous plus groovy et inventifs les uns que les autres, une batterie au top de sa forme qui fait taper du pied et un chanteur qui vous fait chanter sous la douche.

Et aprs tout, n'est pas ce que l'on demande un groupe de Stoner : nous emmener au milieu du dsert avec l'impression d'avoir pris le quintuple de la dose ltale de marijuana tout en tapant du pied et en hurlant ?
Si pour vous, l'une (la ?) des dfinitions du Stoner c'est a, alors foncez.

Welcome to sky valley en trois mots : poussire, dsert, groove


Facebook 

Chargement...