NEUROSIS - Neurosis & Jarboe
2003 · Neurot

Détails

gulo gulo
le 17 août 2013 (884 lectures)

   Post hardcore Gothique Rituel

L'exemple type de collaboration russie ? Neurosis taient ceux qui avaient le plus perdre ici la concertation et au partage, vu que, je le prcise puisque cela n'a pas l'air hlas d'tre le constat le plus raisonnablement partag, Jarboe gche le plus clair de ce quoi elle prend part.
Et longtemps j'ai fermement cru que les ZZ Top de la fin du monde n'avaient pas fait exception la rgle, tant ils semblent se mettre discrtement dans la pnombre, humblement mme peut-tre, leur rvrence envers toutes choses Gira-related oblige, au service plein de la fastidieuse Pythie de Sainte Rita, et prendre tous les attributs du backing band, contrit, appliqu, obsquieux...
Voire. Aujourd'hui, pour mon plus grand plaisir de consumriste puisque cela me fait un album de plus sur lequel m'auto-envoter, je vois dans ledit disque un bien plus subtil quilibre. Madame, il faut bien le concder, sait aussi l'occasion se tenir, pour une fois ne donnant pas dans la Diamanda Galas au rabais, se contentant de faire du hardcore, free et incantatoire, et enrichi d'une bonne paisseur en atmosphre vaudoue, et peut-tre y est-elle aussi rien qu'un peu aide par ces messieurs, qui si l'on y regarde, nous auront souvent discrtement surpris, dsinvoltement dissimuls sous leur barbes de camionneurs la finesse de sensibilit en apparence aussi dense que leurs rserves de galanterie. Et en l'occurrence ils ouvragent leur cantatrice nymphomane d'invite une mise en scne somptueusement trouble et incertaine, la fois en retrait, en ambiances, davantage que de coutume voue mettre en valeur une dramaturgie vocale, mais mme oserions-nous presque dire, plus fminine elle-mme dans sa faon de sinuer, imbiber, divaguer, endurer, ramper, s'lever la faon d'un lierre anxieux, plutt que de faire toutes les frontales et viriles choses qu'elle fait d'habitude - et rvler sa propre face femelle, rien moins.
Je ne vous mets pas "femme barbe" en guise de triangulation, mais le coeur y est.

Neurosis & Jarboe en trois mots : stranguler, avaler, incuber


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Excellent
Excellent