MELVINS - Eggnog
1991 · Boner

Détails

F. W. Furter
le 19 juin 2013 (850 lectures)

   Sludgecore Grunge Freak doom

The only true path to Melvins consciousness disait Boner.
Et je crois quon ne peut tre plus proche de la vrit, et dans la musique, et dans la dmarche. Une rponse, ou du moins une bonne tarte ces allemands qui pensaient quavec Bullhead, le groupe tait devenu commercial. Et voici donc le cadeau que les Melvins leur ont fait en rentrant de tourne.

Imagine un seul instant tre enferm dans une boite exigu, dont les parois reclent dasprits, de trous, et de grands clous apparents. Le sol est jonch dobstacles et dans le noir absolu, il vaut mieux faire attention la direction prendre et o on pose les pieds. Cette boite dans laquelle tu es, il savre en fait que cest le cadeau de nol dun gosse surexcit et pourri-gt. Celui-l mme, qui quand il voit un cadeau, se jette dessus, le secoue dans tous les sens et le dchire pour finalement le pitiner devant ses gniteurs avec un air de dfi parce que ce nest pas ce quil attendait. Et toi, tu tais lintrieur, sans pouvoir agir sur quoi que ce soit.

Eggnog est une plonge dans le ddale cratif des Melvins, sauf quaucun guide ne rpond lappel et que les chemins se confondent rgulirement ; on pourrait parfois croire que certains sentiers accidents sont luvre du hasard, mais chaque dtail a soigneusement t mis en place par le groupe comme un condens sarcastique de leur hargne et de leur diffrence. Un lcher prise o le groupe va aller chercher ses limites tant vocalement quavec les instruments, arrangeant et dchirant les codes comme bon leur semblent la manire du speech du prtre de Hog Leg . Et alors que les trois premiers morceaux nous ont balads violemment comme un vulgaire steak dans la gueule dun Jack Russell, Eggnog effectue un virage brutal 480 degrs en un grand coup de frein main. Charmicarmicat fait son entre, insidieuse, et met tout lenvers pendant 13 suffocantes minutes. Le temps est devenu un agglomrat de larsens, monstrueux et colossal.
The end.

Eggnog en trois mots : Like stee, moanin, ludlow.


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Coup de cœur
Coup de cœur
 
Excellent
Excellent
 
Classique!
Classique!