lucas
le 14 mai 2013 (903 lectures)

On sait tous bien que les Melvins sont composs de plein de tranches toutes diffrentes, toutes bien bizarres, toutes assez drles aussi... Quand je dis toutes c'est que sorti de la trilogie Atlantic et du Senile Animal qui rocke pas mal et qui a tendance tendre d'emble les bras quand d'un coup on veut savoir ce qu'il se cache derrire la touffe de Buzzo il y en a un bon petit paquet d'autres tordus et mal-foutus, trop bizarres, trop blagueurs; un truc comme mille, on m'a dit. Honky pour les non adeptes ce sera peut tre mme l'un des pires tellement le rock il l'vite. Connerie qu'on me dit ! Mombius Hibachi se joue en slip comme Honey Bucket ! Oui oui, voil... trente secondes pour mieux narguer par la suite, pour mieux tout diluer, pour mieux faire son Melvins. D'ailleurs la meilleure de manire d'apprhender ce disque c'est d'adorer le premier morceau et son drone ambiant magnifique, noir de jais o la douceur des paroles "All of them, they must be slaughtered" caresse l'oreille. Aprs a, tout ira mieux, on sera nous mme un peu touffus ou moche et en slip ou une basse la main sur un sige jectable, et on se laissera aplatir par les couches de noir qui s'empilent faon drone-grunge, faon Melvins. J'ai toujours trouv ce disque languissait de manire belle et mlancolique, sans jamais tre sr de moi parce qu'avec eux sait-on jamais si c'est pour rire ? Ce qui l'est certainement par contre, c'est leur doigt d'honneur technode l'industrie du disque : "At least your records are in the stores", tout comme leur drumbeat violence d'instrumental qui nous coupe bien le souffle pour mieux se prparer au final superbe, quand Buzzo fait son Creston Spiers de fin de bouteille et de fin de western. Ah non merde, il nous reste encore plein de bruit et des beaux drones et une gifle cinglante de grunge-core-psych derrire.

Honky en trois mots : Puissant, Noir, Triste


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
 
 
Excellent
Excellent