lucas
le 19 décembre 2012 (1083 lectures)

C'est bon ? Vous y tes arrivs au bout de ce disque ? Pas facile hein ? H non, vraiment pas, surtout les premire fois, surtout quand on a la version vinyle entre les doigts, ses morceaux hachs vulgairement en deux et son ordre la con. C'est triste si on veut, mais The Seer ne se livre qu'une fois enfonc d'un coup et en entier, sans pause ou presque et un volume indcent. Enfin il se livre... je veux dire on commence voir le chemin qui s'tale devant nous qu'il reste encore dvaler et avaler. Et la route est sacrment longue. Deux heure de route dire vrai. Deux heures se faire caresser, malmener, fracasser sans vraiment d'autre avertissement qu'une baffe dans la tronche pour prvenir des transitions entre les sentiments, tant qu'ils ne se rveillent pas tous en mme temps pour littralement faire exploser la tte sous un fracas de sons bouillonnants. Forcment on s'emmerde parfois aussi un peu trop contempler le paysage entre deux bourrasques, mais il devient clair et net aprs quelques coutes que ces moments qui poussent la patience dans le rouge comme le voulait Gira sont autant de clefs au grandiose de l'album que n'importe quelle autre seconde d'orgie ardente et de crescendos rendre fou. The Seer, le morceau, passe un bon quart d'heure essayer de se terminer sans succs, et snerve en se faisant en devenir plus crasant que toutes les castrations de la terre, on serait presque tents d'y regarder sa montre alors, mais de peur d'y laisser un bras on attendra sagement qu'ils en aient fini avec les marteaux pour bouger, et se faire cueillir comme un bleu par le retour. Enfin tout a, c'est pour la premire heure. La seconde n'est que la ralisation pleine et invulnrable de la dbauche d'nergie qui l'a prcde, une entre dans l'enfer des sons, le rve au pays des ballades de lApocalypse, l'blouissement total dans la surabondance du toujours plus : haut fort, lourd, charg. The Seer est ce jour le plus grand maelstrm sonore des Swans et va ouvrir ses portes aux splologues du son pour encore quelques temps.

The Seer en trois mots : Religieux, Immense, Splendide


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Excellent
Excellent
 
Mauvais
Mauvais
 
Classique!
Classique!