NEUROSIS - Honor Found in Decay
2012 · Neurot

Détails

gulo gulo
le 15 octobre 2012 (1235 lectures)

   Hardcore Folk

Le nouveau Neurosis est une dception, ouah le scoop !
Mais en est-ce vraiment une ? N'aime-t-on pas avant tout tre du, depuis The Eye of Every Storm, par Neurosis - ces vieux cons ramollos et ridicules avec leurs barbouzes de routiers fans d'UFC, cette vieille ex honteuse la voix urticante ? Et puis, entre nous, quel album de Neurosis ne vous a pas dus partir du disneylandique Times of Grace - depuis que Neurosis a arrt le hardcore pour se mettre exercer dans le metal got neurosien ? Mais, depuis deux albums, la saveur de la dception devient plus brve en bouche, on finit par accepter organiquement leur panouissement dans la paix de l'me. On l'accueillait mme bras chaleureusement ouverts lors d'un Given to the Rising aux glaciaires airs de mort qui vient, sur le champ de carnage serein.
Et on se tient aujourd'hui l, devant le premier album triste de Neurosis ; simplement, mlodiquement, avec une nave puret et une majest sans apprts que n'avait jamais le pompeux, le glucoseux A Sun that Never Sets, avec une fruste grandeur de vieux punks mdivaux que la reformation d'Amebix n'a jamais trouve ; les barbus l'ont blanche prsent, et jouent presque du rock ; une sorte de hardcore - mais oui - primitif, austre, funbre, de vieilles badernes de bagnards fatigus, leurs tatouages d'indiens frips, fuss, bavs, le regard un peu paum dans le vide, si ce n'tait pour quelques fugitifs clairs gris encore bien tranchants qui le traversent, au loin, au fond.
Honor se trane, c'est une lapalissade, In Decay en vrit, Neurosis continue de cheminer vers la fin sinistre, avec dignit ou pas chacun en jugera, quant moi j'ai bon gr mal gr cess d'attendre d'eux qu'ils m'effraient depuis 1999, mais je suis toujours prt me rjouir qu'ils me dmontrent qu'ils ont encore dans le ventre de quoi me plier le mien, de quoi faire autre chose que clopiner et botiller derrire les fringantes nouvelles promos d'une cole que leur seule existence eux fonda - qu'ils ne sont aprs tout toujours qu'eux-mmes, et qu'ils laissent les suiveurs aux ides courtes (mais longue dure, misre ...) suivre un fantme.
Neurosis n'est plus ici ; Neurosis est ailleurs.

Honor Found in Decay en trois mots : liquide, livide, splendide


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
 
 
Coup de cœur
Coup de cœur