ANATOMIA - Decaying in Obscurity
2012 · Nuclear War Now !

Détails

gulo gulo
le 10 octobre 2012 (845 lectures)

   Doom death

Anatomia, votre Rateyourmusic vous dira que c'est un sous-Autopsy, notre Darkmore que c'est du Coffins en mieux ; quant moi, je vous dirai que je n'ai jamais russi m'acharner vritablement sur leur split (avec Coffins, justement, et Grudge) mais qu' mon unhumble avis, Anatomia c'est surtout un groupe qui vient d'tre touch par la grce - enfin, grce, hein, faon de parler : Decaying in Obscurity a la grce d'une tique, ainsi qu'obligeamment nous le suggre sa jaquette qui a le triste rotisme du ftichisme misrable et du dnuement : Anatomia exsude une placide srnit qui touche celle d'Evoken - si ce n'est que chez eux elle ne suscite pas l'image de quelque moine ayant quitt son corps pour l'outre-espace ; plutt celle d'un reclus dans quelque trappe, au milieu de ses scrtions sches sur le salptre ; la voix a en permanence l'air de tenter de s'auto-dmouler d'un pot de pte tartiner manufacture chez Cold Meat Industry, l d'o proviennent n'en pas douter ses odieux synths tavels, millsims 1990, le cru des premiers Morthound, des plus abominables Megaptera, des Raison d'tre les plus mits, et de Winter ; et les riffs mme quand ils partent fond les gamelles (pas de quoi dcoiffer un pou non plus) dans la semoule, flanquent un bourdon particulirement enivrant tandis qu'avec un romantisme bien eux ils touillent le saladier rillettes qui n'ont plus got que de pierre.
Rarement album aussi con-con aura t aussi plombant - maintenant que vous le dites, pas depuis Forrest of Equilibrium.

Decaying in Obscurity en trois mots : saturnien, cru, pouilleux


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

Excellent
Excellent
 
Coup de cœur
Coup de cœur