ANCESTORS - Invisible white
2011 · Tee Pee

Détails

intheseblackdays
le 05 juin 2012 (683 lectures)

   Progressif

Je nai jamais t un gros fan de Pink Floyd. Je memmerde assez vite, seuls quelques rares morceaux font office dexceptions. Je prfre les relectures quen proposent certains groupes slowendiens (Om avec set the controls durant toute sa discographie, 5ive avec le mme morceau, Sleep avec Dragonaut dont lintro rappelle furieusement le riff de Money ) qui capturent lvidence mlodique du flamand rose tout en y ajoutant un ct pchu et lourd qui lui fait cruellement dfaut pour remporter mon adhsion. Alors, quand Ancestors poursuit son volution pour passer du space rock lourd et paradoxalement planant de Neptunes fire, via une tape progressive lgrement alambique et intellectuelle, laissant toujours la part belle aux guitares carnivores, un rip off totalement assum du floyd, ben je dcroche. Cest effectivement trs bien excut, mais la mme somnolence sempare de moi que lorsque jcoute echoes ou ummagumma. Chose qui, histoire denfoncer le clou, ne marrive pas avec Astra, mme via leur second album qui ma franchement du. Il faudrait que je jette une oreille sur In dreams & time pour vrifier si le divorce avec les guitares lourdes et donc avec moi-mme, est consomm.

Invisible white en trois mots : very pink floyd


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

Mauvais
Mauvais