ORANGE GOBLIN - Coup de grace
2002 · Rise Above

Détails

EyeLovya
le 16 novembre 2011 (783 lectures)

   Stoner Punk rock

Le problème avec Orange Goblin, de base, c'est qu'au delà de deux disques qui ressortent paresseusement de temps à autres, on s'ennuie ferme. A moins que le problème soit réellement album-dépendant, si tant est qu'ils ne soient pas tous homozygotes, et que ce soit vraiment ce Coup de grâce le coupable. Ça n'est pas faute d'y avoir mis les formes, Scott Reeder à la production et deux featuring de John Garcia, couverture by Frank Kozik, une reprise des Misfits, quatrième et dernière sortie chez Rise Above ; ce disque paraît être le centième. Pourquoi ? Les mêmes riffs, sans réel groove, un boogie un peu sénile et surtout trop direct et trop fade pour qu'on s'y accroche, et un Ben Ward plein comme jamais, à la tessiture bridée à trois tons. Quelques percées plus intéressantes, Born with big hands, Jesus Beater, c'est à dire dès qu'on s'en remet à l'apport direct du blues ; les interventions sympathiques de Garcia, peu importe. Coup de grâce est un album de gros bœuf décérébré, c'est le con complètement bourré et englué sur ton épaule qui t'a élu son meilleur ami pour la soirée et te crache son haleine putride au travers d'un sourire crétin quand c'est justement un de ces soirs à alcoolémie zero en ce qui te concerne. Usant.

Coup de grace en trois mots : bovin, dbile, gros lard


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Mauvais
Mauvais