FATUM ELISUM - Fatum elisum
2009 · Aesthetic Death

Détails

EyeLovya
le 01 juin 2011 (599 lectures)

   Traditional doom Doom death Gothique

Le doom revival 90's, bien digéré et métabolisé, recraché ici dans une prose fluide et humide, léché par une trempée de religiosité blessante et rigoureuse, c'est dire doom symboliste liturgique version Huysmans/Bloy, les larmes non retenues , pour le coup. Ça dégouline de toutes parts, et ça hurle à la mort avec l'assomption totale des aigües chagrinées : troublant quand un adulte s'exalte autant dans la détresse comme un enfant de quatre ans pleurerait à l'abandon. Le douleur morale et physique, rauque et épique comme Evoken, enjolivée dans un coton de belle littérature, et déchirante d'ascétisme, déjà loin dans le cliché encre de chine/capuche/bougie mais toujours forestier et short en jean coupé au dessus des genoux assez pour ne pas paraître trop open bar gratuit de poésie pleurnicharde de skyblog.

Fatum elisum en trois mots : larmoyant, trappiste, oblat


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs