EyeLovya
le 13 février 2011 (854 lectures)

   Traditional doom Doom death

Une bien belle époque décidément. On se contentait d'être cool en toute situation. Faut bien dire qu'on avait laissé nos complexes à l'entrée de la Forêt de l'équilibre. My Dying Bride ? Le cercle des Shakespeariens constipés ? T'as écouté un peu nos leads pas dans le ton et notre batterie gracieuse comme le Lac des hippopotames ? C'est quoi le lien ? Anathema ? Ben disons qu'on a plus 17 ans quoi, qu'on est pas étudiant avec papa et maman derrière, mais que nous on a un vrai job de merde comme dans la vraie vie. Katatonia ?? mais ils sont suédois voyons! Notre chanteur se jette corps et âme lui aussi certes, mais n'y laisse pas ses cordes vocales derrière, lui. Non non, nous on est pas tendus de l'échine comme tous ces gens, on est au moins tout autant dans la poisse et aussi dépressifs -quoi ? Tu veux comparer les ordonnances ? - mais on reste cool quand même, on se fait plaisir et on se paie même le luxe d'être contagieux de l'enthousiasme, car on peut être enthousiaste dans le mal-être. Si si, rappelez-vous, ne serait-ce que d'As I die.

Shades of god en trois mots : poisseux, rpeux, cool


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs

 
Excellent
Excellent
 
Coup de cœur
Coup de cœur