SATURNUS - Paradise belongs to you
1996 · Euphonious

Détails

   Doom death

Des petits noiseaux qui chantent... mon Dieu ! Mais quelle abomination... En mme temps comment dire... on va leur pardonner sans la moindre retenue, puisque ce Paradise Belongs to You, a ne l'empche pas d'tre gnial...

La formule pourtant, tait trs simple : une voix death affreusement grunte la Holmesienne des dbuts, des guitares leads mlodiques et bien couinantes Mackintoshiques, une basse aux attaques bien dilates judicieusement mixe de faon ce qu'on l'entende... et pas ce qu'elle soit la cinquime roue du carosse, des plans death rampants et rpeux mais la puissance grindisante, un batteur qui se sert de ses cymbales comme clochers du glas et non comme acoudoirs moletonns, des gros riffs doom deux de tension, une palette de vocaux qui s'tant du cont l'abyssal en passant par le chuchotement et le bouffonesque dmoniaque, ainsi que des arrangements qui ne se comptent plus sur les doigts d'une main : nappes de claviers atmosphriques ou caverneuses, et vrai dire simplement aussi riches que diverses, piano, flte, guitare acoustique, chant fminin (enfin, juste une fois, mais quand mme...), et j'en oublie srement... Mais surtout, surtout rgle numro un : ne pas laisser le doom derrire la porte, et savoir rester lourd et baveux.

Et point barre ouais ! Saturnus signent ici un monstre de disque, en le coiffant d'une parure instrumentale et de composition que nombre de formations auraient du tudier de faon plus approfondie sous peine de se vautrer lamentablement dans le clichesque mou du genou (non je ne citerai pas Morgion). Paradise Belongs to You est tout btement un monument de doom death atmo, riche, bien construit, inspir, dpressif (histoire de tracer quand mme un petit parallle avec My Dying Bride), rock'n'roll ou pique, baveux, mchant ou gentillet, et en plus, efficace. Ça semble ici si facile que c'en est presque coeurant...

Paradise belongs to you en trois mots : baveux, couinant, atmosphrique


Facebook 

Chargement...

Avis des auteurs