PINK TURNS BLUE : Meta

1988, Fun factory

— Rocky Turquoise, le 08 janvier 2014 (1175 lectures)

Meta, ton aventure expressionniste au pays d'un Brendan Perry alcoolique, qui passe ses journes jouer aux cartes entre lui-mme et lui-mme sur une table de la Loge Noire.

Hume un peu comme il fleure bon la suinte et le suif, Meta, avec ses faux airs de croque-mort des Cure sous-pay, qui te rappelle les fishs & chips raqus au chmedu et cette pluie battante qui a dur dix ans pendant les annes 80.

Srement, on le mettait en BO de ta leon de popping du matin sur TV Goth.
Chargement...