CONRAD SCHNITZLER : Conal

1982, Uniton

— Rocky Turquoise, le 23 décembre 2011 (1160 lectures)

Ce disque est rsolument flippant, comme si, toutes proportions gardes, JMJ en pleine descente d'hro se mettait en tte de rcrire un Flight of The Bemehoth. En tout cas le voil le disque de musique lectronique aux rminiscences kraut et psychdlique, mais fun comme un clown qui vient d'puiser ses rserves d'oxygne, et qui va crever tout seul sur la lune, tandis que derrire lui le module spatial value la scne, dans un dluge de blipblip glitch spip glaciaux et silencieux.
Chargement...