LIMBONIC ART : The Ultimate Death Worship

2002, Nocturnal Art

— Rocky Turquoise, le 03 août 2010 (777 lectures)

La dfinition mme de la vanit, et Dieu sait pourtant que ce groupe, Limbonic Art, est de ceux qui un temps me fascinaient, avec leurs artworks pour fan de d'occultisme crypto-roliste, leur aura fichtrement mystique, et leur facilit pondre des pavs d'illumination malfique voir s'animer les gargouilles de son poster Welkin at Dusk et descendre bouffer le poisson rouge.

Mais The Ultimate Death Worship est un disque de merde, on n'y fera rien.
Les guitares agressives mises en avant, parti-pris mal ngoci depuis Ad Noctum, et qui fait que jamais autant l'on eut l'impression d'couter le disque de muscu de chevet du black metaleux lambda, celui qu'il emmne la nuit pour aller en fort aiguiser les griffes des ours, c'est ce qu'on aurait voulu viter pour ne pas se retrouver avec une rondelle si inutile qu'on finirait par la ranger dans le coin des machins indsirables ou incoutables, en l'occurence entre deux Deinonychus.
Chargement...