BLACKLISTED : Heavier Than Heaven Lonelier Than God

2008, Deathwish

— lucas, le 03 août 2010 (1039 lectures)

Très certainement, l'élément le plus important quand il est question de hardcore, est non pas le son, les mosh parts, non pas le groove, les points sur l'échelle du tough, les tatouages, non non non, mais simplement, oui, la voix. La voix, ce truc qui dirige le bateau, qui te mets sur les rails des émotions, vrille les tripes et te concasse le cœur pour faire passer son message bien loin. Et Blacklisted, cette voix poule de luxe, ils l'ont, parfaite, éraillée, chaude, intelligible à son tour, modulable dans sa sécheresse. Une voix sur la crête sans mettre le pied du mauvais bord, pour un hardcore dont la surpuissance se fait tout en accalmies, une chaleur southern vissée au corps pour voir la colère décuplée par les accélérations qui ravissent les mirettes et coupent le souffle, à l'impact surligné par leur non omniprésence. Et très certainement encore, cet album saisit les couilles comme tout bon album à émotions doit les saisir, de là à rappeler les toutes grandes heures d'Only Living Witness, et c'est bien là un compliment que je pèse.

Chargement...