Slow End
Special Low Frequency Version
Sorcière !
Natas / Dragonauta split

Artistes participants au disque

LOS NATAS Web
DRAGONAUTA Web

Avis des chroniqueurs

Rocky Turquoise
Note

intheseblackdays
Note

Informations

Première édition
2000 (1 x Cd)
Label
Electric funeral
Avec
LOS NATAS
Sergio Chotsourian : chant, guitare
Claudio Filadoro Rimec : basse
Walter Broide : batterie
Pablo Catania : orgue hammond

DRAGONAUTA
Federico Wolman : chant
Daniel Libedinsky : guitares
Martin Mendez : basse
Ariel Solito : batterie
Tracklist
LOS NATAS
1. Xanadú
2. El Pappo
3. El Convoy
4. Tiempos Violentos
5. Bodokentorten
6. Ride With Me

DRAGONAUTA
7. Astroinfernierno
8. Hombre Monstruo
9. Profeta Del Mar
10. Living Backwards
Remarque
Ride with Me est une reprise de Blue Cheer. Living Backwards est une reprise de Vitus
 

Chroniques de splits et de compilations


Traditional doom Stoner Jazz

Chronique par Rocky Turquoise, le 27 avril 2010
(433 lectures)

J'ai un souvenir plutôt agréable de ce disque. Écouté une première fois un dimanche ensoleillé, lendemain d'une obscure cuite, j'en tirai alors un si vif enthousiasme que je me suis attelé sans plus tarder à sa recherche.

Pour ne le réécouter que quelques mois après, en sortir finalement déçu, quand dans un état clair, ce split n'a rien de bien passionnant. Coincé entre deux monstres que sont Ciudad et Corsario d'autant. Quelques plans sympathiques, mais le double de morceaux laborieux qui justement : donnent l'impression d'avoir été composé un dimanche ensoleillé, lendemain d'une obscure cuite. Ça sonne finalement comme si au retour d'une fête avec John Garcia le samedi soir, on se retrouve à composer le blues d'un décuvage avec des remontées nonchalantes qu'on essayerait de faire passer pour fougueuses.

Laissons tout de même un maigre espace à Dragonauta et à l'anecdotique : stoner doom avec un son tout rond, le chant de Natas, des riffs repompés sur les vieux Electric Wizard, quelques passages jazzy maladroits. Ah, il paraît qu'il y a une reprise de Saint Vitus à la fin. Je suis désolé, je ne me sens pas le courage.

Natas / Dragonauta split en trois mots : lendemain de cuite




Facebook 

Commentaires des lecteurs pour ce disque

Aucun commentaire actuellement pour ce disque