Slow End
Special Low Frequency Version
Fais du doom, pas la guerre
Down with the crown / Wanted dead or alive

Artistes participants au disque

ACID KING Web
ALTAMONT

Avis des chroniqueurs

intheseblackdays
Note

marystonage
Note

Informations

Première édition
1997 (1 x Cd)
Label
Man's Ruin
Avec
Lori S. (guitare & chant (ACID KING)), Dale CROVER (guitare & chant (ALTAMONT)), Joey OSBOURNE (batterie & backing vocals (ACID KING/ALTAMONT)), Dan SOUTHWICK (basse & backing vocals (ACID KING/ALTAMONT))
Tracklist
ACID KING
1. Teen dusthead
2. Full reverse
3. Phase II (extended mix)

ALTAMONT
4. Pluto washington's introduction
5. Sally greensnake
6. Red jackson
7. Casino
8. Pluto closes shop
 

Chroniques de splits et de compilations


Traditional doom Stoner Grunge

Chronique par intheseblackdays, le 01 juillet 2005
(513 lectures)

Lori vient de signer son groupe sur Man's Ruin. Quelle meilleure idée pour fêter ça que de sortir un split, qui plus est avec son mari Dale ? Une véritable production familiale puisque les deux groupes se partagent la même section rythmique.

Le mythique "Down with the crown" est constitué de trois morceaux dont le style reste très marqué par la première production du groupe, Zoroaster. Le riff est gras, lourd et.grésillant (oui bien sûr, que serait AK sans cette chape de plomb caractéristique ? ) mais le tempo reste très enlevé vis à vis de leurs réalisations suivantes. Un rock bitumé où la voix léthargique de lori est très mise en avant. Seul "Phase II" est plus expérimental : intro "drone", percussion évoquant un moteur deux temps, larsens tétaniques, puis enfin l'arrivée de riffs rampant au son et effets prolongés qui vrillent la cervelle, plongeant l'auditeur dans un état semi-comateux. Un titre instrumental "surprenant" par sa durée mais non loin d'être l'un des meilleurs du roi acide.

J'ai moins de sympathie pour Altamont, qui poursuit en quelque sorte les délires punk de notre ami des Melvins.
Le morceau introductif pourrait se résumer en une cacophonie insupportable heureusement de courte durée, à l'instar de celui de fin. La suite est bien plus agréable, un punk/stoner tout droit dans la lignée du groupe de Seattle. Crover, pourtant à la guitare et au chant cette fois, compose et chante comme son ami Tahiti Buzz, prouvant qu'ayant beau faire parti du groupe le plus cinglé et imaginatif de ce coté de la galaxie, il est difficile de s'en démarquer. La section rythmique, elle, assure comme à son habitude, s'autorisant cette fois, à participer aux backing vocals. Les morceaux s'enchaînent facilement, revêtant parfois un groove 70's, rappelant de temps à autre Fu Manchu. En bref, un moment de détente bien plombé.

Down with the crown / Wanted dead or alive en trois mots : grésillant, léthargique, cool




Facebook 

Commentaires des lecteurs pour ce disque

Aucun commentaire actuellement pour ce disque