Slow End
Special Low Frequency Version
Da frenchcosmic touch
The Cosmic Trigger

Avis des chroniqueurs

gulo gulo
Note

Derelictus
Note

Informations

Première édition
2013 (1 x Cd)
Label
WKN
Avec
Albin Sunlight Julius
Jörg B.
Lina Baby Doll
Marthynna
Niko Potočnjak

featuring : Matt Howden, Edward Ka-Spell...
Tracklist
1. The Cosmic Trigger
2. Sacred Mountain
3. Comsic Trigger Mk2
4. Zero
5. A Terrible Place
6. Hold On !
7. Desire
8. Walking in Straight Lines
9. Desire
10. Follow Us Instead
11. Flying through the Exit
 

DER BLUTHARSCH (Autriche)

Voir tous les articles pour DER BLUTHARSCH


Psyché

Chronique par gulo gulo, le 31 décembre 2016
(245 lectures)

Probablement n'y a-t-il rien de réellement haïssable dans le présent album - pas plus que dans le spectacle d'un chariot de carnaval taille 6 ans sur lequel pavanerait un vieux pervers ventripotent, un genre de David Hamilton vêtu d'un holster, d'une casquette de la S.S., et de guirlandes de petites bites clignotantes et de fleurs, irradiant tout le danger qui peut se dégager d'un salmigondis de mudras dont l'approximation exprime surtout une désastreuse surconsommation quotidienne de champignons mexicains.

Avoir corrompu le Général Lina Baby Doll, sans doute par des promesses d'alcool et d'hilare gaudriole, l'avoir traîné dans votre soue en en faisant le chantre, radieux forcément parce qu'il est lui en tous lieux, de cette décrépitude, au milieu de cette kermesse rythmée aux secousses de vos grelots en forme de glands de bois polis en Chine, voilà en revanche qui mériterait des sanctions de la plus extrême sévérité.

Cela fait longtemps qu'Albin Julius a fait le tour du peu qu'il avait à dire avec une guitare (qui a vu Der Blutharsch en concert sait à quel point la faille est congénitale : ce groupe qui veut jouer du rock psyché n'est pas constitué de rockers, mais d'Autrichiens, ce n'est pas leur faute) ; cela fait longtemps qu'on s'en fout gentiment. Mais ce n'est pas une raison pour se mettre, pour autant, à devenir nuisible, Monsieur, qui plus est avec ce sourire qui n'est pas tant d'imbécile heureux, qu'idiotement auto-satisfait. Non.

The Cosmic Trigger en trois mots : décati, gâteux, raëlien




Facebook 

Commentaires des lecteurs pour ce disque

Il y a 2 commentaires pour ce disque